LA FOI OU LA CROYANCE

Tout contre ma caravane en volige, mes chevaux sont attachés, entourés de mes petits-enfants, qui ont bien grandi, dans cette fin de l’été 2010. Même le Telelaime vient de se marier, avec la Sara, donc la famille s’agrandit. Que Dieu soit béni, les autres petits-enfants grandissent à vue d’œil. Les filles sont toutes comme un bouquet de fleurs : je pense même parfois que j’ai là un Régiment de Top modèles, à part quelque unes qui sont fortement enveloppées, même calo mouill, à l’âge de passer son permis de chasse, les années passent vite !

2010 sera l’année des débuts des problèmes pour les gens du voyage. Les ministres et le Président de la République font la chasse auxgitans : tout comme en 1939, ils ont fait la chasse aux Juifs et pour les mêmes raisons « une jalouserie sur les signes extérieurs de richesses. » Et cela finit toujours dans des camps ? J’avais prévenu et même écrit dans un livre à la mission depuis 1990, que les missions de ces casseurs de barrières et destructeurs de stade ne sont pas faites dans le respect et vont nous interdire totalement le voyage ? Alors, tout autour de moi, mes quelques complices, mes inséparables compagnons Piteriche, Coyote et assurément Rizo et les jumelles, … quand tout à coup des grands cris ! Une mère de famille hurle parce que son enfant est malade, tout le monde donne vite son avis sur le bon et meilleur docteur, qu’il faut vite aller voir…C’est la même mère de famille qui hier encore, me disait qu’elle ne marchait que par la foi.

Rizo, toujours lui, prend la parole et me dit : « Papou, si c’est deschrétiens, pourquoi ils ne prient pas pour la guérison de leurs enfants ?

2

Alors là, mes copains, devant une telle foi, une réponse s’impose. Et elle est attendue de tous ceux qui sont autour de moi, ne suis-je pas leur enseignant ? Je réponds donc à Rizo : … « Que se passerait-il si toutes nos prières recevaient une réponse positive ? Et rapide ? Et je vais en profiter pour leur glisser quelques humbles petits mots. Et à toi aussi qui me lit, si tu as la patience de me suivre jusqu’à la fin de ces modestes notes, je te remercie à l’avance, car j’écris toujours pour ne pas oublier,… la connaissance ne sert que si elle est partagée ou enseignée autour de nous. …Jacques 4.3, qui était le frère du Seigneur a écrit : « Vous demandez mais vous ne recevez pas, parce que vos motifs ne sont pas bons ! »

Pour notre propre bien, Dieu refuse parfois d’exaucer certaines de nos prières : car ces prières à vos yeux paraissent justes ou mêmenécessaires mais en réalité pour Dieu, elles sont sans fondement, inutiles, trop précipitées et parce que vous faites preuve d’orgueil.

Vous punissez les erreurs des autres avec une sévérité excessive, et vous trouvez des excuses à vos propres péchés ou à votre indifférence pour les autres, donc vos motifs ne sont pas bons ; vos prières ressemblent à des récitations. … Une prière qui ne reçoit pas de réponse peut êtremême un cadeau de Dieu afin de nous protéger contre nous-mêmes !
Si nos prières étaient toujours exaucées, nous risquerions d’abuser de notre pouvoir, c’est-à-dire de la puissance de la prière et nous pourrions nous en servir pour vouloir changer le monde, à notre façon et selon nos préférences, notre humeur.

Et l’enfer règnerait sur la Terre ! Plus personne ne travaillerait : il suffirait de prier et on aurait tous même de l’argent, nous nous comporterions comme des enfants gâtés, toujours à la recherche d’un nouveau plaisir ou satisfaction, on aurait qu’à prier sans travailler, où tous les sujets seraient les bons, tout ce qui nous arrange. Nous demanderions de réussir à tout prix, même aux dépens des autres : assurément çà ne nous coûterait rien, on aurait juste à prier : le tour serait joué ! Trop facile ?

3

Le prophète Essaïe 30.18 a écrit : « Le Seigneur aime à vous faire grâce… aussi attend-il avant de se lever »… Dans les années 90, je me trouvais dans le sud de la France, et une femme mère de famille vient me voir pour me demander de Prier pour son fils qui était en prison. « Le Pauvre », il avait pris 20 ans. Alors je suis obligé de demander à cette mère de famille qu’est-ce qu’il a fait pour une telle condamnation. Elle me répond qu’il avait brûlé les pieds de quelques petits vieux : « pas rien ».

Alors là, tu ne vas pas prier pour qu’il sorte vite, car tu n’es pas sûr qu’il ne va pas vite recommencer et même ne doit-il pas purgé sa peine.

Prier sans contrôler, pourquoi on prie : c’est aussi faire des prièresabominables trop précipitées, se rendre même complice du mal : d’autres pourraient me dire, mais tu aurais pu prier pour l’Âme de cet homme ; mais je ferais une remarque que pour sauver une Âme. Seul Jésus de Nazareth a ce pouvoir, n’est-il pas lui seul le sauveur de nos Âmes ?

La prière est très importante, il ne faut pas se précipiter souvent dans des salles de réunion ou sous un chapiteau, on écoute des prières interminables : dans une ville que je suis très très souvent : les Chrétiensprient pour la terre entière, tous les sujets sont bons, il y a même unechrétienne qui prie à chaque réunion pour son chien, pour son chat et même pour son poisson rouge !

Dans l’actualité de ces jours on écoute même que des religieuxprient pour la mort de leur Président de la République, ce sont les mêmes religieux qui prient pour bénir des canons pour qu’ils fassent plus de morts. Toutes ces prières qui sont adressées pour la mort d’homme ou debétail ou pour le « mauvais œil », c’est le Diable qui répondra à ces demandeurs « mal saints ». Dieu ne répond pas aux prières qui ont pour but de faire le mal : … que seulement pour le bien.

Ne confondez pas prières et louanges. Tu peux sans arrêt faire des louanges au contraire, mais la prière c’est sérieux, c’est à toi de donner à la prière toute son importance, sa puissance.

4

De ta prière, il dépend parfois de sauver une vie, considérez la portée de la prière et bien savoir que ce n’est pas des paroles en l’air, mais tu t’adresses quand même à Dieu et il va te répondre « C’est pas rien mon Ami ? … Pour l’imposition des mains, c’est pareil, demande toujours quel est le désir et le besoin de la personne, car tu vas prier pour les pieds et c’est la tête qui est malade.

Pour l’imposition des mains, il est bien recommandé de « ne pas imposer les mains avec précipitation pour ne pas participer aux péchés d’autrui » (voire aux démons).

Lorsqu’une imposition des mains a lieu, il doit toujours y avoir des Pasteurs et la présence des anciens ou des membres de l’église locale ou de quelques chrétiens… Les apôtres n’ont jamais prétendu donner eux- mêmes. La guérison ou le Saint-Esprit cela vient de Dieu et seulement de Dieu… A lire pour bien suivre : 1 Timothée 5.22 ; Jacques : 5.14.16 ; Actes : 8.18.19… Si on ne suit pas ces enseignements, on va tout droit à la dérive doctrinale et même à un danger pour celui qui fait cet acte. Considérez son importance et sa portée ou même sans en avoir le ministère, car par la Prière tu chasses Satan, en quelque sorte tu l’affrontes (le combat)… Trop de personnes font des prières à Dieu pour tout et n’importe quoi ! Pour certains ça devient même une habitude pesante ; en plus ils prient avec la conviction qu’ils n’auront pas de réponse.

« Donc, c’est de vaine Prière ».

Ne te précipite pas, renseigne toi, exhorte, parle et prie en dernier, et toujours dans la paix et dans l’assurance d’une réponse, car tout doit se faire dans l’ordre.

Les Musulmans font 5 prières par jour et toujours du même côté, à l’Est et toujours sans attendre aucune réponse, car ils confondent prièreset louanges. Tous ceux qui se servent du chapelet et qu’ils égrènent des mots qui devient une récitation sur la même cadence, ces prières récitations ne sont pas des prières.

5

Car une prière doit avoir une réponse même si elle est tardive cette réponse, elle se fera. Mais sache bien que Dieu t’a sûrement écouté. C’est à toi de persévérer, aucune prière n’est abandonnée de Dieu, seulement parfois si la réponse ne se fait pas comme tu veux, au moment que tu veux, c’est sûrement pour une raison qui te sera permis de comprendre plus tard.

Car Dieu et Jésus sont les seuls à répondre à une réponse bénie,toutes demandes de prières qui ne sont pas adressées à Dieu ou à Jésus. Prière pour du négatif ou mauvaise, c’est le Diable qui va répondre à cette demande « voir les marabouts ou les guérisseurs » ils invoquent tous le Diable sans le savoir et l’ennemi de nos Âmes répond aux prières de ces gens là !… Toute demande de prière faite dans l’humilité, dans le respectet la compassion, surtout la prière de l’Esprit dite avec simplicité, là c’estJésus et Dieu qui répondent, seulement il nous faut persévérer, sans douter, garder une foi vive et intense.

Bien aimé du Seigneur, je vous le dis moi, pauvre vieux Papou avec ma barbe blanche et tous mes mauvais passages que les anciennes prièresque vous aviez dit et qui n’ont jamais été exaucés ou réalisés et qui nous ont laissé déçus et amers et tristes : ces prières représentent en réalité, en faitle creuset dans le feu duquel les imperfections et les désirs de la chairpeuvent être éliminées, afin de nous préparer pour les réponses futures venant de Dieu. Car nous demandons trop vite et bien mal : on prie sans considérer que c’est Dieu lui-même qui va nous répondre, la prière de l’esprit a une grande efficacité dite avec foi et en considération du privilège de la réponse que Dieu va nous faire. Car la foi provoque la foi dans l’attente de voir se réaliser notre prière.

La réponse à nos prières semble attendre parfois trop longtemps. Et la foi est éprouvée au plus haut niveau quand il semble que le Seigneur lui- même nous a oublié – on se dit vite, si lui aussi nous abandonne – alors la seule chose qu’il nous reste à faire est de continuer par la foi à persévéreravec ce cri misérable de : « Seigneur, aide moi ! ». Dans ces instants la fois’amplifie et grandit au-delà de tout ce que nous pouvons nous imaginer.

6

Plus longtemps le Seigneur attend pour répondre à une prière, plus pure et plus intense devient la foi de ce chrétien. Les longues attentes aux réponses servent à purifier notre prière jusqu’à ce que tout ce qui estorgueilleux, éphémère et capricieux soit supprimé. Tout doit disparaître, tout ce qui n’est pas utile et nécessaire : seule la foi doit rester à la prière, propulsée par le Saint Esprit.

La Foi : peut être fortifiée et nourrie et c’est ainsi qu’elle grandira, mais sa croissance est souvent opposée aux idées que nous nous faisons à son sujet : il ne faut pas croire que tu as la foi, seulement il faut la mettre en pratique.

Nous pensons souvent que la foi est rendue forte en recevant de grands encouragements, par des réponses rapides et abondantes à toutes nos prières (même à nos prières faites trop précipitamment).

Mais en réalité ces réponses ne fortifient pas la foi autant que nous l’imaginons : notre foi ne doit être nourrie que des promesses de Dieu. Ces promesses sont toutes contenues dans sa parole écrite et sont communiquées à l’âme par le Saint-Esprit : prenez par exemple une famille qui a obtenu par la prière à Dieu une grande guérison, dans leur foyer c’est pas pour cela qu’ils auront plus de foi ou même qu’ils seconvertiront.

Le but de Dieu est de concentrer notre foi sur lui seul. Notre foi est vraiment inspirée en lisant les épreuves des Hommes de la Bible beaucoup plus qu’en lisant les choses plaisantes et faciles du monde de la Télé ou des SMS (ordinateur) ou de quelques orateurs qui ne cherchent que la gloire.

Moi, pauvre vieux Gitan, ma foi je l’ai vécue au travers des difficultés et des épreuves. Ma foi vigoureuse est fondée sur la Bible.

La foi est le grand principe de la vie chrétienne du commencement à la fin, nous sommes justifiés par la foi, nous sommes debout par la foi et nous marchons par la foi. La foi laisse à Dieu le soin de décider pour elle. La foi mise à l’épreuve est une foi très fortifiée. Dieu ne trouve jamais la foi

7

trop hardie. La foi rend présent l’avenir et visible l’invisible. La foi vient de ce qu’on entend, de ce qu’on entend par la parole de Dieu qui est la Bible (Romain 10.17). La foi est l’assurance de ce que l’on peut espérer et la conviction de réaliser ce que l’on ne voit pas (Hébreux 11.1).

Ne jamais confondre entre la foi et la croyance, car tu peux croireen tout, même au parti communiste ou au Panthéisme et pourquoi pas, au Diable et à bien des milliers d’autres religions ou tradition ou mêmephilosophie, sans pour cela avoir une foi sincère et véritable. La croyance ne veut pas dire foi… La foi, c’est croire de tout son Esprit : croire à Dieu, croire qu’il est omni scient, omni présent, omni potens, c’est aussicroire à tout ce qu’il a dit dans la Bible. Toutes les prophéties et les promesses dans son intégralité « sans mettre en pratique le mot solus criptura » qui signifie l’écriture seule. Car la Bible ne doit pas devenir la quatrième personne divine, car la Bible n’est qu’une imprimerie, elle devient parole spirituelle quand elle est animée de l’esprit.

La foi n’est pas une simple croyance ou un héritage culturel conservé par tradition familiale, rituel. Certes, beaucoup ne font pas la différence entre croyance et foi, l’excès de croyance qui deviendra peu à peu fanatique, un surplus de pratique religieuse va vous conduire à un endoctrinement dangereux, ne jamais oublier que les religions sont faites de mains d’hommes, alors que la foi c’est entre toi et ton Dieu ; tu peux être un grand croyant sans pour cela voir une foi pas plus grande qu’une graine desénevé.

Ne confondez jamais foi et croyance ou pratique rituelles, même les plus fidèles religieux n’ont pas de foi. La foi est personnelle, tu ne peux pas en donner aux autres, tu peux leur communiquer par le Saint-Esprit un surplus de ta foi. Pour certains croyants le Christianisme est une religion comme une autre, tout simplement ils ne font même pas de différence et ils y viennent par voie familiale ou sentimentale, pour y suivre un ensemble de règles et de doctrines. Et c’est moderne et c’est la mode (surtout les

8

évangélistes). Les gens mettent toutes les religions qui parlent du Christdans le christianisme : faux.

La foi est tout autre, c’est premièrement une forte conviction de son cœur (moi vieux Papou) je dirais plutôt de L’Esprit ; conviction faite devérité et de confiance puis d’obéissance, de sanctification et de patience.La foi vous permet d’affirmer que la Bible a raison d’affirmer que Dieu existe. Affirmer aussi qu’il s’est fait connaître à nous en Jésus Christ car sans la croix, les hommes auraient ignoré l’amour de Dieu, qui est affirmé et même écrit dans les Evangiles, dans le passage le plus important desEvangiles, celui de Jean 3,16.

La foi c’est aussi croire que le créateur de l’univers a bien voulu notre existence, qu’il nous aime, qu’il s’intéresse à nous, pauvres pécheurs, et qu’il désire donner un sens à notre vie de désordre et d’incertitude.

La foi, c’est admettre les limites de l’homme et accepter l’autorité deDieu, dans la loi et la grâce. La foi, c’est changer d’attitude et avouer nos fautes, en quelque sorte une nouvelle naissance. Les vrais chrétiens sont des gens avant toute chose, nés de nouveaux régénérés car c’est plus eux qui vivent, mais Christ qui vit en eux.

La foi, c’est aussi accepter le pardon que Dieu nous offre grâce àl’œuvre salvatrice de son fils Jésus Christ par sa mort sur une croix et par cet acte, efface notre culpabilité et nous réconcilie avec Dieu et nous permet de recommencer une vie nouvelle et bien différente, avec un Esprit nouveau et avec une vision nouvelle.

Bien aimés du Seigneur, la foi libère et donne un élan nouveau, pour vivre le présent différemment et nous ouvre l’avenir éternel, car avec foinotre nom est inscrit dans le livre de la Vie Eternelle.

La foi n’est pas un saut dans l’inconnu, c’est la certitude absolue d’avoir après la mort, la vie éternelle avec Dieu et Jésus dans la Jérusalem céleste.

9

Je finirai donc par ce verset de Paul aux Philipiens (1.9 à 10) « Ce que je demande dans mes prières, Paul qui écrit c’est que votre amour augmente de plus en plus en connaissance et en pleine intelligence et pour le discernement des choses les meilleurs afin que vous soyez purs et irréprochables pour le jour du Christ ».

Que Dieu vous bénisse à tous. Et je vous demande de ne pas faire comme certains qui font des prières en vain et inutiles. De la sagesse dans vos prières (c’est capital, important, une prière, tu chines Dieu dans ta misère).

Papou

page10image3881719872

Pierre Micheletti 24120 PazayacTEL : 05.53.50.21.10

10

N'oubliez pas de partager cette page sur les réseaux sociaux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Abonnez-vous !
Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.