POLLUTION MORALE

Tout tranquillement, lentement, bien peinard, on traverse ce petit village de Daudevie, où les quartiers de lard qui sont dans les greniers sont plus fins que des lacets de souliers……mes chevaux sont au pas, car la petite caravane qu’ils ont à tracter est bien changée, un vrai petit H.L.M…Il y a Rizo, Coyote son frère, Sinaïou, Piteritch les jumelles, Poupa qui est assis sur le pneu du frein arrière, la mamie et votre humble serviteur.

A la vitesse où l’on va on peut, on a le temps de remarquer que les habitants de ce charmant village de Dordogne ont tous des figures pointues comme des lames de couteaux, sûrement pour mieux fendre les vents,……il n’y a rien dans ce village désertique, même plus de larmes pour pleurer, à part la T.V.A. et tous surtout aimables (comme des portes de prison), pas joyeux ces Dordognards Poissards : on a même croisé quelques souris avec le baluchon sur le dos qui fuyaient avec les larmes aux yeux…Les quelques corbeaux qui nous survolent, volent sur le dos pour ne pas voir la tristesse de ces charmants villageois, si aimables que leurs yeux nous lancent des éclairs,……mais ne sommes-nous pas habitués nous, les indésirables, lesrejetés de toutes les sociétés.

Je me souviens qu’à quelques kilomètres de ce village (fleuri) il y a un petit chemin de pierre qui va dans un bien communal : donc sur le bord du chemin, le long d’une haie, derrière un buisson, on va s’installer pour passer la nuit.
Mes petits-enfants me font remarquer une sorte d’épouvantail, avec les bras en croix et un nez tout rouge…c’est seulement le garde-champêtre, qui pue, qui pête, il se prend pour une trompette. INTERDIIIIIIIT ! Qu’il crie.Rizo lui répond : je vous interdis d’interdire ; ce chemin s’appelle le chemin des Bohémiens et mon Papou, ça fait cinquante ans que tous les ans ilstationne ici ; tu te casses où on va te détruire, Pollueur de liberté à l’esprit souillé et pollué.
Alors je conseille sagement à ce Dordognard de nous laisser tranquilles car mes charmants bambins vont lui faire quelques boules de sang caillé et quelques hématomes sur le nez et sûrement un décrochement des oreilles, sans vous parlez des dents cassées.

-1-

07 Mai 2011

Nous voilà donc près de ce petit feu de bois que l’on vient d’allumer et laMamie nous prépare une poule à l’ail, poule que l’on a trouvée, qui était sûrement perdue (pas pour tout le monde) ; on l’a trouvée sur notre route (trouver, c’est pas volé). Alors, pour ne pas la laisser se perdre, on l’a prise et on l’a plumée, la pauvre poulette ! On l’a faite mijoter avec quelques « picots », le tout à l’ail, pas mauvais, on en sortirait même de prison pour en manger !

Quand tout à coup, sans faire le moindre bruit, que le bruit de leur chute : deux gendarmes de la nature, avec pour monture un vélo, ont pensé nous surprendre, mais les chevaux qui étaient de l’autre côté du chemin ont tendu leurs chaînes et les deux cow-boys en vélo ont fait un vol plané en l’air pour retomber sur le nez. Aussitôt sur pied, sans se préoccuper de leur état et de la gravité de leur chute car les vélos étaient en miettes, mine de rien ils crient : « Vous savez que c’est interdit de stationner. Respectez les lieuxcar vous n’êtes autorisés que 24 heures, après il vous faut dégager !». Et l’on va passer dans toutes les fermes des environs pour leur dire de faire attention à leurs poules. Sinaïou répond : « Et si c’est un renard ! » Réponse du gendarme : « Il n’y en a plus des renards, vous les avez tous tués » dira-t- il, l’ensanglanté, le nez brisé, l’œil poché.

Alors, on les laisse repartir avec leur vélo sous le bras, le nez ensanglanté (sévère pour la nature et l’environnement que je dis à mes petits-enfants).Ces deux pédalettes sont à peine partis……que voilà une voiture qui déboule à fond : elle stoppe à notre niveau, en descendent deux femmes et deux hommes, ni bonjour, ni bonsoir. Et de suite eux aussi ils nous disent qu’il ne faut pas rester là, car c’est le chemin qui sert aux gens du charmant village à promener leurs chiens (spécialement), un chemin pour les chiens, mais pas de stationnement pour nous épris de liberté. Ils nous disent qu’ils ont même des ministres de l’environnement. Nous, on les écoute tout en mangeant cette poule de ferme qui ne nous coûte pas cher ! Puis ils nous disent qu’ils sont pour le respect de la Nature, des Ecologistes, des Verts. Tu vois l’affaire, plus ils parlent, plus on voit nettement que sûrement qu’ils sont des Verts à l’extérieur d’eux, mais bien Rouges à l’intérieur. Même s’ils n’ont pas bu ils nous font savoir qu’ils sont du Parti Communiste

-2-

Français et qu’ils aimeraient bien nous voir nous, Bohémiens que nous sommes, dans des H.L.M. comme des lapins. Car pour eux, le mot Libertéçà n’existe pas. Eux, c’est : Boulot, Métro, Dodo, ils n’ont jamais connu laliberté, même pas par la pensée.

Alors on dira toujours : « Oui, d’accord ». Après leur avoir parlé (ou plutôt écouté) ils repartent après nous avoir pris la tête pendant près de deux heures, avec leur écologie ; ils repartent en nous laissant au moins 30 kilos de brochure en papier sur les Verts et sur leur mouvement écologiste.Mais au bout de ce chemin il n’y a pas de poubelles. Qu’est-ce qu’on va en faire de ces papiers? Les manger? Non, on préfère des poules de ferme……Reste que les enfants s’en servent pour se torcher le cul ! Bien sûr,recyclable ?

Alors, qui dans ces conditions là pollue le plus ? Nous tziganes ou eux avec toutes leurs brochures ? Et quand ils font des manifestations, ils brûlent des tonnes de pneus, détruisent tout et boivent 500 litres de vin. Faut savoir que les Français sont les Rois des grèves et des manifestations en tout genre, c’est même devenu un passe-temps favori.

Sachez bien, frères et sœurs et amis qui me lisez, quand vous verrez encore desBohémiens, des Gitans passer sur les routes de notre France, on pourra dire encore qu’il y a encore de la liberté ; mais le jour où les responsables politiques interdiront totalement les voyages et la libre circulation enFrance, il n’y aura plus de liberté. On n’aura que souvenir du mot Liberté.La liberté, ce n’est même pas d’aller où l’on veut, la liberté c’est l’esprit libéré.

Nous avons récemment dans les gens modernes ce grand sujet qu’ilsinterdisent tout, plus le droit de chercher les champignons, ni les escargots, ni de chasser, ni de pêcher pour soi-disant préserver la nature……Mais la nature, c’est Dieu qui l’a créée et la nature se régénère toute seule. Elle n’a pas eu besoin d’eux depuis des millions d’années…que peuvent-ils faire pour la nature, sinon faire pour leur idée mouvement ou même pour leur portefeuille.

-3-

Ils sont tous préoccupés par la pollution de la nature, de l’environnementet de tout ce qui les entoure.
Mais la pollution morale de l’humain ne les préoccupe pas la moindre du monde, ils sont même « pour ».

Alors on va voir trois expressions qui représentent bien le monde moderne d’aujourd’hui et il faut savoir qu’il y a deux formes de pollution, celle qui atteint les choses autour de nous et celle qui atteint l’esprit de l’homme.

SOUILLURE PROFANATION POLLUTION

Souillure : c’est tacher une morale. Profanation : salir une chose propre, respecter, honorer, sacrer. Pollution : polluer l’air, le rendre impur pour longtemps, l’air, la terre ou la mer ; ce qui était pur : le rendre irrespirable et dangereux pour la santé humaine.

Je voudrais vous tracer quelques mots sur la Pollution, mot qui est bien à la mode donc Pollution de la mer, de la terre, de l’air par échappement des voitures, des usines, de la nourriture industrielle qui est Polluée, remplie de cancérigènes, même les fruits, même les murs des villes finissent par être rongés. Les médicaments qui sont destinés à te soigner te rendent plus malades que tu n’es, même les rochers, même le gibier sauvage, tout est Pollué par les engrais.

Un peu partout la Pollution s’étend chez les Noirs, les Blancs, les Riches, les Pauvres et ce ravage inquiète à juste titre les Autorités, les PartisEcologistes, les Verts, les Naturalistes.
Si l’homme est bien à l’origine d’une telle profanation de la nature, de l’air, de la mer, de la terre et de sa nourriture, c’est bien lui le responsable, c’est lui (l’homme) qui Pollue tout, surtout la nourriture.

Il faut bien reconnaître que l’homme lui-même est atteint d’une Pollution encore bien plus grave et il ne réagit même pas, car elle fait son œuvre en douceur, en silence. Petit à petit, elle nous habitue, car c’est une Pollutiond’ordre moral qui s’étend à tous et à chacun en particulier. On est tousconcerné, Pollué.

page5image637020256page5image637020512page5image637020768

-4-

Car c’est du cœur (moi je dirais de l’esprit) que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les viols, les faux témoignages nous dira dans les Evangiles Paul aux 2.corinthiens 7. Sur ce, je vous tracerai quelques notes humblement.

Voilà ce qui rend l’homme souillé, Pollué et impur, dira Matthieu 15.19.L’homme moderne se Pollue, se Souille de lui-même par plaisir, mais aussi par des moyens modernes de communication, par le son et l’image des téléviseurs ou vidéos sans compter ces téléphones gratteurs ou SMS ou images de synthèse.

L’homme Pollue son esprit par ces choses qu’il entend tous les jours avec plaisir.
Les médias font et défont la politique : ils brisent même la vie des gens. Ces films qui ne retransmettent que des souillures, qui atteignent et déteignent de plus en plus sur la pensée et la morale des hommes, jeunes et même vieux. Par ces souillures le monde entre chez nous. Pour certains ces téléphones sont une drogue, un besoin !

Bien-aimés du Seigneur : la pensée et le cœur de l’homme sont remplis desouillure à tel point « que l’on appelle le bien : mal et le mal : bien ». Ce monde déteint dans nos foyers et l’on fini par ne plus réagir. L’homme n’a même plus de sentiment humain, il devient bestial. Des petits jeunes tuent par plaisir, sans motif ; pour se filmer on dirait qu’ils sont commandés par le téléphone ou aux ordres d’un maître invisible.

Alors, pourquoi l’homme, la femme absorbent-ils ou font-ils absorber, même à leurs enfants dans leur foyer, tant de mauvaises choses pour leur Âme etEsprit, même pour leur façon de vivre leurs témoignages ?

Pour répondre à cette question, il est nécessaire de remonter dans le temps, jusqu’à la création, à la Genèse.
Les 7 dispensations : un temps pendant lequel l’homme était éprouvé en fonction de son obéissance, à la volonté de Dieu.
Voilà donc les 7 dispensations tirées du dictionnaire biblique :
􏰀 L’innocence, La conscience, Le gouvernement humain, La promesse, La loi,

L’église, Le royaume.

-5-

A l’origine, Dieu créa l’homme à son image et le plaça dans un jardin magnifique. Dieu lui confia la première mission de garder ce jardin.
Donc la première dispensation c’est l’innocence. L’unique condition à respecter : ne pas manger des fruits d’un seul arbre : celui de la connaissance du bien et du mal. L’homme pouvait manger de tous les autres fruits, mais pas de celui-là ? (là aussi interdit).

Alors le 1er homme Adam qui veut dire : sol, terre était devant un choix : soit obéir à son créateur en gardant ce jardin d’Eden soit en luidésobéissant et acquérir ce qu’il n’avait pas « la connaissance » contraire de l’innocence.

Alors l’ennemi de Dieu : le Diable sous la forme d’un serpent siffla aux oreilles de la femme EVE qui veut dire Vie.
Le Diable chuchote aux oreilles de la femme : « Dieu a-t-il réellement dit ? » Voilà, le doute était jeté et la femme séduite à la vue du fruit précieux pour ouvrir l’intelligence (contraire) à l’innocence. Elle en mangea et en donna àAdam qui lui, était libre de refuser. Dès cet instant là même, il s’est produit une séparation, un fossé infranchissable entre Dieu et l’homme.

La désobéissance : Péché. Dès lors, de génération en génération, l’homme a connu le bien et le mal, il a préféré l’arbre de la connaissance à l’arbre de Vie.
C’est pour cela que la plupart des inventions de l’homme ont un bon et un mauvais côté. Exemple: la drogue un petit peu guérit, c’est unmédicament ; beaucoup rend fou. L’uranium peut faire de l’électricité ou une bombe ; les engrais : ils finissent par polluer les champs à vie, plus rien ne poussera, tout est cramé, brûlé.

Ne pas oublier la promesse du Diable : le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront et vous serez comme des dieux Genèse Chapitre 3, Verset 4 dira Satan sous la forme d’un serpent menteur, car il savait bien qu’il n’y a qu’un seul vrai Dieu.

Tous les grands savants ou intellectuels finissent un jour ou l’autre par se prendre pour des Dieux : les plus belles inventions et les plus belles

-6-

conquêtes de l’homme sont le plus souvent orientées vers le mal ou vers la destruction dans l’idée d’être les maîtres de la terre ou de ce monde. C’est leur but !
Pendant des siècles, voire même des millénaires les civilisations se sont succédées sans Polluer ni la terre ni la morale de l’homme (à part quelques guerres) ; alors la terre était capable de se régénérer. Maintenant à voir les bords des routes ou ces terrains pleins d’engrais pour les rendre plus fertiles et ces sacs plastiques, l’homme surtout agricole préfère Polluer, même tuerdes milliers de personnes plutôt qu’une baisse de rendement.

C’est très grave pour la nature, mais encore bien plus grave pour laPollution morale ; ces producteurs de films porno, ces écrivains de livres sadiques font des fortunes ; ces films pour enfants qui ne parlent que de prince des ténèbres ou de vilaines paroles ou même insistent et font voir à la télévision le contre nature homme-homme ; femme-femme Tous cesPollueurs d’esprit – morale ne pensent pas au mal qu’ils font à la jeunesse, ils sont aveuglés par le gain de l’argent. Pour remplir ses poches, l’homme détruit l’équilibre spirituel et moral de ses semblables, même au point de rendre une génération folle.

Alors, si l’on entend souvent Pollution, Souillure, c’est très triste pour la terre. Mais ne pas oublier que c’est encore plus triste pour notre esprit, car comme la terre qui a besoin de pureté, notre esprit, notre morale a besoin de purification, d’une régénération. Et cette régénération d’esprit, il la trouve dans la paix et la vérité.

Il y a deux mille ans, Dieu a donné à l’humanité une issue, un seul moyen d’en sortir, un régénérateur de grâce, Jésus-Christ, le fils de Dieu, celui qui apporte la Paix, pureté intérieure à l’homme fatigué.
La Bible déclare dans les actes 4.12 : « Il y a de salut en aucun autre : car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui a été donné parmi les hommes par lesquels nous devrions être sauvés ». Jésus qui donne à nos corps la Paix : et mets nosÂmes à l’abri dans un lieu de pureté, Pollué.

Alors Bien-aimés du Seigneur : je vous dirais, moi vieux Bohémien avant de penser à résoudre les grands problèmes de l’heure de la pollution terrestre, il est absolument indispensable de voir personnellement l’impact

-7-

de la pollution morale dans notre marche chrétienne des temps modernes d’aujourd’hui !
« Vois ton champ (esprit moral) avant de regarder au champ des autres » Quel impact le monde Pollué a sur toi, quelle place a le régénérateur de ta vie, quelle place Jésus-Christ a en Toi ? « Es-tu de la famille du père des lumières ? »

« Lire : 1 Jean 2.15.16 »

Le monde passera et sa convoitise aussi…Mais celui qui fait la volonté de Dieu demeurera éternellement (soyons de ceux-là).
Le Prophète Esaïe chapitre 1 verset 16 : c’est Dieu qui parla par la Bible !
« Lavez-vous, purifiez-vous, vous ôtez de devant mes yeux la méchanceté et vos mauvaises actions, cessez de faire le mal et de cohabiter avec le monde ».

Cessons d’être Pollué, marchons dans le chemin de la vraie sanctification : disons NON à l’intoxication morale et même spirituelle des fausses doctrines des hommes ou des traditions, acceptons la vraie vérité simplement, humblement, celle que Jésus nous donna.

Le monde vit dans un monde fou et peuplé d’imbéciles qui luttent contre des insensés pour obtenir des choses folles dans un monde fou : le monde ne vit que d’apparence pour faire comme tous les autres fous.Bien-aimés du Seigneur, nous avons encore aujourd’hui la possibilité dechanger de direction, de prendre ce petit chemin qui mène à la sanctification, purification, régénération à la source d’eau vive qui ne tarit pas, car elle est Eternelle, vient seulement spirituellement avec l’aide duSaint-Esprit, seulement à Jésus-Christ et il te donnera la Paix que tu as besoin personnellement pour toi.

L’ange dira dans l’île de Pathmos à Jean Apocalypse 2.7 « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises, celui qui vaincra je lui donnerai à manger de l’arbre de vie qui est dans le Paradis de Dieu ».
Un peu plus loin : Apocalypse 3.5 : « Celui qui vaincra sera revêtu de vêtements blancs : je n’effacerai point son nom du livre de vie et je confesserai son nom devant mon Père et devant les anges ».

-8-

Choisissez aujourd’hui qui vous voulez servir demandait Josué au peuple deDieu Issaël demain il sera trop tard, tu es avec ou contre Dieu, pas les deux à la fois ?
Venez et plaidons dit l’Eternel. Si vos péchés sont Pollués comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme neige.

Mais aujourd’hui sentez l’odeur du monde s’imprégner sur vous, vous avez aujourd’hui la possibilité de chasser ce monde qui se déchaîne sur vous, ayez le parfum régénérateur en vous de Jésus-Christ et demandez laplénitude du Saint-Esprit, elle vous sera accordée.

Sur la façade d’un temple grec à Delphes, il était gravé ces deux mots sur la façade : « GNÔTHI : SEAUTON » qui veut dire en Grec : connais toi toi- même. Je pense qu’il serait temps de se connaître soi-même et de regarder notre position dans le monde où nous nous côtoyons.

Père de famille, tu es responsable de tout ce qui vit chez toi, réagis !
Je me permettrais dans la lancée de vous tracer deux mots de témoignageque j’ai pu constater et vivre quand j’étais jeune : comme je vous l’ai déjà dit : je suis de la famille des circassiens des Banquistes ou si vous préférez un vrai, un pur Saltimbanque de génération en génération.
Il nous arrivait souvent d’installer le chapiteau sur des fêtes foraines, donc on connaissait tout le monde forain et à l’époque il y avait un stand (métier) que l’on appelait « entre-sort ». Pourquoi ? Simplement les gens (clients) entraient à droite et ressortaient à gauche et ils pouvaient voir des bêtes fauves ou des serpents pythons.
Les hommes de l’époque les plus prestigieux dans cette profession étaient leBalin Dumon ou le Jeannot et Michel Rabuféti : ils avaient les plus grands « entre-sort » et les plus gros serpents.
Mais mon témoignage sera sur le moment où ces hommes donnaient à manger à ces serpents ; alors je courrais pour voir le spectacle du repas des serpents.
Un lapin était introduit dans la cage de verre et le petit lapin criait et sautait de partout (car il sentait sa mort arriver) puis il se calmait brusquement. Le gros serpent ne bougeait même pas, alors même que le lapin était derrière

-9-

lui, et là, le serpent ouvrait très grand sa gueule, dans l’étonnement de tous ceux qui regardaient ce spectacle du repas des serpents.
Le petit lapin, sans résistance comme par habitude, résigné avec comme un plaisir sans même broncher, tout docile, petits pas après petits pas il se dirigeait vers la gueule grande ouverte de ce serpent. C’était pour luisûrement une invitation ; alors il y va la tête la première, le serpent l’aide simplement à s’enfoncer davantage dans cette gueule qu’il y a la mort au bout. Tout cela sans un gémissement, aucune résistance normalement.Cette scène m’a toujours frappée, et encore plus aujourd’hui spirituellement. Combien de gens s’enfoncent dans la gueule du monde, attirés par ces plaisirs ou facilités où ils laissent entrer dans leur foyer lepétard, la télévision, le monde sous toutes ses formes, nous qui faisons des manières de ne pas parler avec des impolis. On fait entrer des orgies chez nous par la télévision. A l’écoute de nos enfants, ce n’est pas la télévision qui est nuisible, ce sont certains programmes. Car la télévision est un moyen d’information moderne et nécessaire.

Affectionnez-vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre,Colossiens 3.2 : arrêtez avec la mode des marques des vêtements ou chaussures. Les jeunes ne mettent rien sans marque à la mode.
Ephésiens 5.11 : Ne prenez point part aux œuvres infructueuses des ténèbres de ce monde, mais plutôt condamnez-les ! Soyez simples et naturels, n’imitez pas les autres, soyez vous-mêmes.

Car la grâce de Dieu : source de salut pour tous les hommes a été manifestée, elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété : Tite : 2.11.
Paul dira aux Philippiens 2.15 : Afin que vous soyez irréprochables et purs, des enfants de Dieu irrépréhensibles au milieu d’une génération perverse et corrompue parmi laquelle vous brillez comme des flambeaux dans le monde moderne. Soyez réellement vous-mêmes, ne copiez pas les autres dans la façon de s’habiller.Oui, le monde se Pollue par lui-même, en absorbant et en faisant absorber aux autres. Ce qu’il crée de modernisme et de technologie et de mode.

– 10 –

Bien-aimés, on vit dans un monde même bien Pollué mais on doit vivre parnotre tenue et notre témoignage, à part du monde car nous sommes Chrétiens et fiers de l’être. Je suis Chrétien, voilà ma gloire. On est des lumières dans ce monde moderne nous Chrétiens !

Je termine toujours pareil en vous embrassant bien fort (chose qui n’est pas si courante de nos jours) mais je le dirai et le ferai quand même.
L’Esprit de Dieu seul peut produire en nous la Paix nécessaire dont nous avons besoin en restant nous-mêmes, des rachetés.

P.S. L’homme moderne pourra seulement se tourner vers Dieu si nousChrétiens d’aujourd’hui restons fidèles à la vérité en Jésus-Christ.

Papou

(Si tu veux en lire d’autres ou si tu veux me contacter : http://pierrotdebrive.wordpress.com)

page12image717892272

– 11 –

Pierre Micheletti 24120 PazayacTEL : 05.53.50.21.10

N'oubliez pas de partager cette page sur les réseaux sociaux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Abonnez-vous !
Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.