QUI EST CELUI qui justifie UN COUPABLE ?

Vieux Papou : nous avons besoin d’une explication de ta part, me dira Sinaïou. Oui, répond le Coyote, on va t’expliquer ! On s’est fait un copain vers les gitanes. Vers les catalans, c’est mangé de tomates, que reprend Piteritch en se joignant à la conversation. Oui, dit Sinaïou, mais le père de notre copain, qui est Pasteur de la sanctification, nous a fait une réunion sous l’auvent de sa caravane et nous a dit dans sa pensée sanctifiée « d’après lui » : que nous sommes tous perdus pourl’enfer si on ne faisait pas de bonnes œuvres ou si on n’est pas sanctifiés par nous- mêmes, et qu’il faut, d’après ce Pasteur catalan qui hurle quand il prêche, êtresanctifié pour que notre Âme soit sauvée, et même chercher la sanctification avant le Sauveur Jésus-Christ, nous inconvertis.

Rizo : prend la parole et dira : ce manolo Ritannos n’a sûrement jamais bien lu la Bible, car c’est pas ce que la Bible nous dit : Babinette la belle qui était avec Pinokio-chevalier-de-la-Tour : fils de la Kaïla : elle dira (la grosse) : Toi Papouqui lit beaucoup ta Bible et qui, après 50 années d’expériences de vie chrétienne sans jamais en tordre la lecture des Evangiles, et en restant toujours dans l’humilité la plus complète ? explique nous si on a besoin d’être sanctifié pour que nos âmes soient sauvées, nous petits agneaux égarés et illettrés, Romanitchel.



Me voilà donc : placé encore une fois devant une question de mes petits- enfants dont je dois répondre Bibliquement mais je vous avouerais que je prends un plaisir, une joie même de répondre à ces questions franches, directes.
Car j’en ai vu et entendu des doctrines et enseignements faux dans mes 50 ans de vie chrétienne, surtout de la part de ceux qui se font un Evangile que pour eux et qui imposent aux autres, ce qu’ils ne vivent même pas eux-mêmes.

Je vous ferai donc bien remarquer moi, qui a été bien mal mené de ville en ville, qui n’a pas toujours mangé à sa faim, qui a pleuré plus qu’à son tour, qui a été toujours coupable d’avance pour les autorités, rejeté par les riches ou notables gadgés, toujours jalousé, toujours considéré comme irrécupérable et impardonnable par tous ces religieux, dit : sanctifié et puritain.

-1-

Octobre 2012

Donc, en tant que Bohémien, gens du voyage : on était et j’étais considéré comme insolvable (un impie) par notre façon de vivre, en pleine liberté avec nos feux de bois et notre joie de vivre.



Alors pour répondre à cette question, nous pourrions lire ensemble quelques lignes que l’apôtre Paul nous a laissées pour nous, indésirables, misérables et qui pourrait changer notre façon de voir à tous ? Sur la spiritualité ou même sur lagrâce qui nous revient, même à nous indésirables, qui était perdue aux yeux de tous ces religieux avec toutes leurs œuvres et leur purgatoire imaginaire.

Je vous note donc ce passage : « A celui qui ne fait point d’œuvre (c’est nous) mais qui croit en celui qui justifie l’impie (c’est encore nous) sa foi lui est imputée à justice » Romain 4,5 : il est vrai que nos œuvres ne pesaient pas lourd, mais on croyait à celui qui justifie l’impie, c’est-à-dire Dieu.

Alors, Bien-aimés du Seigneur : j’attire votre attention sur ces mots « celui qui justifie l’impie » : seul Dieu dans son amour peut pardonner, justifier un impie, c’est- à-dire un plus que pécheur.

Paul dira dans Romain 5.5 : « L’amour de Dieu est versé dans nos cœurs par l’esprit saint qui nous a été donné » : à nous qui ne méritions rien.
Jean lui dira dans son épître 1j.4.7.8 : « Bien-aimés aimons nous l’un l’autre car l’amour est de Dieu et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu car Dieu est amour : éternellement ! »

Question de ce vieux grincheux de Papou : Jésus-Christ est-il mort sur la croixque pour les gens respectables, polis, aimables, méritants ou sanctifiés ? Non, mais pour des gens aussi qui font le mal et qui s’opposent même à Dieu par leur façon de vivre. Voilà l’amour de Dieu.

Voilà pourquoi : Jésus peut nous inviter à aimer nos ennemis et à faire du bien à ceux qui nous haïssent ; en plus à prier pour ceux qui nous persécutent sur les conseils de Matthieu 5.44, mais pas de se sanctifier seul par des œuvres.



-2-

N’est pas extraordinaire : rare, terrible pour nous, errants et vagabonds de trouver une pareille expression dans la Bible ? Nous qui étions auparavant toujours enseignés, qu’il nous fallait vivre dans une certaine sanctification la plus totale : à peine si on avait le droit de lever les yeux au ciel ou même de prier, on était considéré trop impurs, le Tzigane, voleur de poules, mangeur d’hérissons, au point même que quand je fus appelé à être serviteur je me disais : il fallait bien que Dieu n’ai pas trouvé personne d’autre, pour te trouver à toi, Pierrot de Brive ? Avec ton mauvais caractère ! Je me croyais même irrécupérable, impardonnable.

Dieu m’a pardonné : et en plus il m’a appris à lire et écrire, vu que j’étais illettré, et donné par le Saint-Esprit la connaissance des Écritures de la Bible voilà pourquoi je note ces humbles notes pour vous.



Les religieux : pensaient même que c’était un blâme, un blasphème contreDieu. Un Bohémien croyant, ça n’existe pas ? Et que Dieu ne sauverait jamais l’âme des pécheurs corrompus et surtout Bohémiens, car il disait ces Religieux que c’était les plus vils abjects les plus corrompus, les impardonnables, comparables à des bestioles (ces voleurs de poules).

En lisant ce passage dans Romains : Paul nous fait remarquer à quel point ce passage confirme cette accusation que je portais, moi vieux Bohémien quand nous étions encore pas convertis et que ces Ratcheil nous enseignaient dans l’erreur.

Dieu se désigne lui-même comme : « celui qui justifie l’impie » donc il déclarejuste les injustes, il pardonne même tous ceux qui sont dignes d’être damnés,maudits. Il (Dieu) accorde même sa faveur à ceux qui ne méritent aucune pitié, aucun pardon.

Comme : il le disait ces religieux pour nous Bohémiens autrefois.

Amis lecteurs de ces humbles notes : vous pensez ou vous avez pu penser que le salut de Dieu par Jésus-Christ : était que pour les justes, lessanctifiés, les pratiquants religieux : et que la grâce de Dieu était réservée qu’aux purs ou aux saints ou même à ceux qui sont délivrés de tout péché ? Et qui vivent comme des petits moines !

-3-

Vous étiez même persuadés : que quand vous serez devenu bons, justes, parfaits alors seulement là, Dieu vous récompensera, bénira pour vos actes.

Alors dans ce cas le texte : que nous avons pris pour lecture de base :Romain 4.5 : « Celui qui justifie l’impie » vous étonnera sûrement et ne sera jamais pour vous car n’est-il pas extraordinaire, rare, qu’il soit possible à un Dieu Saint de justifier, de pardonner un homme ou une femme souillée ?
Dieu ne se souvient pas de nos péchés alors que le Diable te les rappelle tous les jours.



D’après des sentiments personnels ou de notre pensée morale, chrétienne, nous parlons, nous témoignons toujours de notre bonté, gentillesse ou de nos mérites personnels ou témoignage familial on est même persuadés de tout faire pour avoir toute la faveur de Dieu « c’est pour cela qu’il y a beaucoup de Chrétiens de contrefaçon ».

Or Dieu voit qu’il n’y a aucun bien, même quelconque en nous. « Il n’y a point de juste, pas même un seul » (Romains 3.10). Dieu sait que « nous sommes tous comme des impurs et toute notre justice est comme un vêtement souillé, nous sommes tous flétris comme une feuille et nos crimes nous emportent comme le vent » (Essaïs 64.5).



Le Seigneur Jésus-Christ n’est pas venu dans ce monde que pour chercher la bontéet la justice parmi les hommes mais il est venu aussi pour leur apporter et enfaire don à ceux d’entre eux qui ne s’estiment ni bons ni justes, ceux qui sereconnaissent coupable et pécheurs.

Jésus vient à nous, non parce que nous sommes justes, mais pour nous rendre justes « il justifie l’impie » vous qui pensez n’être pas perdu pour l’éternité, qu’avez-vous à faire d’un sauveur ? Si miséricordieux.
Le Berger cherche-t-il ? les brebis qui ne se sont jamais égarées ? ou celles qui sont perdues ?

Bien-aimés : vous à qui ces humbles notes de ce vieux Bohémien sont adressées si vous êtes sans mérite, impardonnable aux yeux des hommes, donc bon seulement

-4-

pour l’enfer, vous êtes exactement l’homme ou la femme : auquel l’Evangile est destiné pour lequel il a été écrit et proclamé. Pour vous :

Dieu justifie l’impie.

A une seule condition aussi : « c’est que l’homme ou la femme inconverti vivant dans l’ignorance de cette grâce émérite pour tous » accepte d’être justifiée pour devenir Chrétien.
Dieu n’impose pas, il laisse la liberté de décision à tous.

« Nulle personne sur la terre n’a ni le pouvoir ni le droit de justifier un coupable ».C’est un miracle qui n’appartient qu’à Dieu seulement dans son amour éternel.

Dieu en travers Jésus-Christ : peut traiter un coupable comme si, pendant toute sa vie, cette personne n’avait jamais commis d’offenses ou de péchés. En vérité, il peut le traiter comme s’il était entièrement pur de tout péché, car « il justifie l’impie »que nous sommes avec tout ce que nous avons pu faire auparavant.



Humble Bohémien que je suis : j’ai l’entière assurance d’être justifié par ma foi en Jésus-Christ et de me regarder maintenant comme si j’avais toujours été parfaitement juste ou sanctifié, honnête.

Du Gitan que je suis : je suis devenu héritier de Dieu et cohéritier de Jésus- Christ ; et pourtant en vérité et par nature, je dois me placer parmi les plus mauvais, les plus rebelles, insoumis avec mon sale caractère et mon coup de gueule facile et rapide.
Je me reconnais même indigne, mais je suis traité par Dieu en tant que cohéritier donc Chrétien : comme si j’avais été bon et juste toute ma pauvre vie passée.
Je suis même aimé avec autant d’amour que si j’avais toujours été pieux, religieux, bien qu’autrefois j’ai été un impie et bien connu.
Or, si d’une part cet amour de Dieu pour le pécheur que je suis est même incompréhensible remarquons d’autre part qu’elle rend l’Évangile précieux : par son enseignement, pour vous comme pour moi. L’Évangile nous éclaire.

Si Dieu justifie l’impie : il peut donc vous justifier à vous aussi car n’est- ce pas votre état ?

-5-

Peut-être vivez-vous : dans une indifférence la plus complète pour Dieu ou à l’égard de sa parole, la bouche remplie de critiques et de médisance à tout moment. Peut-être que vous avez vécu comme si Dieu n’existait pas toute votre vie. Il se peut même que maintenant, après avoir marché de longues années comme rétrograde rebelle, que Dieu ne représente plus rien pour vous, avec une totale indifférence et que vous vous êtes tournés vers les idoles.



Ce mot : impie est un terme d’expression qui s’applique donc à vous aussi, comme il s’est appliqué pour moi.
Il se peut que vous apparteniez aussi à ces nouveaux Chrétiens de contrefaçon qui se sont joints au peuple de Dieu mais qui n’ont jamais rencontrés Dieu parce que vous avez vécu sans amour pour Dieu et sans égard pour ses commandements.

Vous êtes exactement : (comme je l’ai été) et à celui à qui s’adresse cette bonne nouvelle de l’Évangile qui déclare que Dieu justifie les impies. Ceux qui ont besoin de justification sont ceux qui n’ont aucune possibilité de se justifier et si quelqu’un se croit juste il ne ressent pas le besoin d’une justification. Et pourquoi avez-vous besoin dans ce cas d’un Sauveur et de sa miséricorde ? Et la justification dans ce cas, à quoi sert-elle pour vous si bons et si purs ?

Vous qui vous croyez juste d’avance : dont votre justice est basée sur vosbonnes œuvres vous êtes trompés à cent pour cent car l’écriture de la Bible dit :« Il n’y a point de juste pas même un seul ». Il n’existe pas d’Évangile pour celui qui se croit juste, et les œuvres ne sauveront jamais ton Âme de l’enfer ! « Toi le grand sanctifié ? »
Justifié : le juste, à quoi Bon ? Mais justifier le coupable : voilà une œuvre digne de l’amour divin de Dieu.

Dans la ville de Capernaüm : les gens de la foule diront à Jésus : « Que devons-nous faire, pour faire l’œuvre de Dieu ? Jésus leur répondit : l’œuvre de Dieu c’est ce que vous croyez en celui qu’il a envoyé. »
Un peu plus loin, dans Tite 3.5 : il est dit : « Il nous a sauvés et aimés, non à cause des œuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde et par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint-Esprit. »

-6-

Tite 3.7 dira encore : « Afin que justifiés par sa grâce, nous devenions en espérance héritiers de la vie éternelle. »
Tout nous a été donné par Grâce et par Amour.

Chers amis : n’essayez pas de vous étonner vous-mêmes ou essayez de changer vos vies terrestres mais tel que vous êtes, venez à celui qui justifie l’impie.

« Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades » Matthieu 9.12.
La grâce : « n’est que » pour les coupables, le pardon « n’est que » pour les pécheurs :il est fou d’enseigner, de faire grâce à un innocent ou de pardonner à quelqu’un qui n’a jamais offensé péché, bien qu’il n’existe pas.



L’homme ou la femme qui croit être un pécheur hideux, répugnant c’est précisément, directement celui que Jésus-Christ veut purifier, pardonner, sauver del’enfer.
Dieu fait resplendir son soleil sur les méchants que nous étions comme aussi bien sur les justes ?

Tel que vous êtes, venez, aimez celui qui justifie l’impie, allez à Jésus-Christ, vous qui vous sentez être comme les balayures du monde allez à lui en disant : Seigneur Jésus ! Justifie un autre impie que je suis ! S’il l’a fait pour un autre, pourquoi pas pour toi ? Tu peux penser que tu en vaux un autre après tout.

Tous ceux: qui sont injustes, il les rend justes et il les transforme par laconversion au point qu’ils peuvent être regardés comme véritable Chrétien.
Jésus est celui dont le sang fut versé pour les coupables.

Tous ceux : qui espèrent être sauvés, purifiés en essayant de faire de leur mieux en tant que religieux pratiquants ou en faisant comme les pharisiennes ne connaissent rien des Évangiles ou ils s’en font un que pour eux : car noussommes sauvés que par grâce et par l’amour de Dieu.
Vieux Romanitchel que je suis, je vais même jusqu’à dire sans prétention qu’unpécheur justifié par Dieu s’appuie sur un vrai fondement plus ferme et totalementBiblique.
Alors qu’un : homme ou femme qui se dit, justifie par ses bonnes œuvres « si toutefois il en existe un seul ».

-7-

Ces personnes: ne pourront jamais avoir l’assurance sûre d’avoir fait assez d’œuvres dans leur vie, pour que leur âme soit sauvée, et n’auront donc jamais leur conscience en paix.

Mais lorsque c’est Dieu : lui-même qui justifie et que le Saint-Esprit nous en rend tous les jours témoignage, en nous donnant la paix avec Dieu alors, nous sentons en nous que le fait est sûr et certain et définitif pour l’Éternité.
Aucune : langue humaine ne peut exprimer la bonté pour l’Âme quand elle a reçu cette paix de Dieu qui surpasse toute intelligence.
Vous qui me lisez, recherchez là aussi cette paix.



La foi du justifié chrétien : est spirituelle, et pour cette raison est agréable àDieu et à Jésus son fils des années même de récitation du chapelet ou des visites aux églises ou aux chapelles idolâtres ou même d’exercices religieux ou des tonnes de bougies allumées ne sont qu’abomination aux yeux de Dieu.
Mais un seul regard : de la vraie foi est un acte spirituel qui lui, est agréable à Dieu :«car ce sont bien là les adorateurs que Dieu demande»: Jean 4.23, pas desmaniéreux ou comédiens.
Quand Dieu : a justifié un homme il est bien justifié, il est même éternellement justifiépour l’éternité.
Dieu justifie : non d’après ce que l’on a fait, mais selon les richesses de la grâce qui remplit le cœur de Dieu.
Dieu peut effacer : tous nos péchés car Matthieu dans son Évangile au chapitre 12 etverset 31 dira: «Tout péché et tout blasphème sera pardonné aux hommes de repentance : le seul blasphème qui n’est pas pardonné, c’est le blasphème du Saint- Esprit. »

Bien-aimés du Seigneur : à l’heure moderne même où nous vivons tous,Dieu peut vous dire « Tes péchés te sont pardonnés, va en Paix » et si Dieu le dit : aucune religion même une puissance dans le ciel ou sur la terre ou sous la terre ne peut remettre votre pardon en question et encore moins vous replacer sous le coup de la colère divine.

-8-

Alors, pourquoi doutez-vous encore de Dieu le tout puissant ? Venez à lui tel que vous êtes, si vos péchés étaient comme le cramoisi, ils seront blancs comme la neige.

Allez, amis lecteurs : je vais terminer en vous embrassant à tous bien fort, sans oublier celui qui se cache derrière sa caravane de honte, de se reconnaître Pécheur et à qui ces humbles notes sont adressées.
Je vous dirais : même franchement, alors que j’ai encore ce crayon en main, que je me suis exprimé de mon mieux avec un langage simple, tiré des textes bibliquespour ces humbles notes : et je dirai mieux encore que mes mots ou notes sont bien trop petites pour dire ou écrire l’amour que j’ai pour Dieu.

Alors plus de détail : pour moi vieux Bohémien qui ne savait pas lire et écrire, ça devient difficile, vu ma petite connaissance intellectuelle surtout sur une sigrande grâce pour nous, coupables que nous sommes ?
Mais Dieu : dans son amour vous fera sûrement bien mieux comprendre par le Saint- Esprit « qu’il s’est fait appeler ainsi »

Celui qui justifie l’impie

Tous ceux qui sont injustes, il les rend justes éternellement.
Alors, je vous en supplie : ne repoussez pas le pardon gratuit, que Dieu donne et le parfait salut éternel que Jésus-Christ accord à tous ceux qui se confient en luiavec un cœur repentant, même que tu sois considéré comme un impie par les autres.

Que Dieu vous bénisse à tous.

page10image87348304

Si tu veux en lire d’autres notes de ce vieux Bohémien Blog : « Etudes Bibliques » du vieux Romanitchelhttp://pierrotdebrive.wordpress.com

Papou

Pierre Micheletti Le Javanel 24120 Pazayac : 05.53.50.21.10

page10image87366976

-9-

N'oubliez pas de partager cette page sur les réseaux sociaux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Abonnez-vous !
Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.