VAINCRE ou ÊTRE VAINCU

Vieux Papou, on est trop bien contents, on s’est même régalés que tu nous aies appris et enseigné que les hommes de repentance qui en forment le désir sincère peuvent être sauvés (leurs Âmes) de l’enfer non pas par leurs bonnes œuvres qu’ils ont pu faire maintenant ou auparavant, mais seulement par l’amour et la grâce de Dieu, ce qui nous prouve que les œuvres ne sauvent pas, me dira Sinaïou.

Oui, mais ça n’empêche pas ? : Que après sa conversion, c’est-à-dire quand il estdevenu Chrétien, il doit s’appliquer à avoir un bon témoignage cette personne digne d’un Chrétien? Reprend le Coyote et il ajoute: «Sinon ce sera seulement unChrétien de contrefaçon qui portera que le nom Chrétien. »

C’est normal, dira Piteritch, il ne peut pas retourner à tout ce qu’il avait délaissé, maintenant qu’il est dans la paix et la joie chrétienne et que son nom est inscrit dans lelivre de vie éternelle.

Rizo, à son tour, dit la sienne, pourtant moi « J’ai vu des soi-disantChrétiens qui en font plus que des inconvertis » et je ne vous parle pas du témoignage de leurs enfants, qui n’ont pas de limite, surtout les enfants de Pasteurs !



Donc, à moi de répondre maintenant : à mes petits enfants et on peut remarquer que leur question est bien changeante, mais toujours d’actualité et sur unebase spirituelle, car ils se réfèrent à la dernière étude ou notes du mois d’octobre

2012 : « Qui est celui qui justifie un coupable ? » que j’espère que tu as pu lire sur le « Net » toi aussi, car c’est pas interdit !

Alors, je leur répondrais bien franchement et sans hésitation : « N’est pas Chrétien toujours qui le prétend ! » ou qui le crie ou le chante.

-1-

Novembre 2012

Et dans ce domaine, la différence est grande et apparaît nettement à la vue entre unChrétien sincère et un Chrétien de contrefaçon (ou d’étiquette), ça se voit vite par son comportement et son humilité.

L’exemple nous est donné par Paul : dans Actes 19,13 sur les fils de Scéva : et qui l’apprirent à leurs dépens, ces Doukaraveurs (liseurs de bonne aventure) de l’époque ? Je me permets donc, vieux Bohémien de vous tracer cette lecture pour

vous « quelques exorcises Juifs « ambulants » essayeront d’invoquer sur ceux qui avaient des esprits malins le nom du Seigneur Jésus en disant : je vous conjure par Jésus que Paul prêche ! »

Ceux qui faisaient cela étaient sept fils de Scéva, l’un des principaux sacrificateurs juifs (Pasteur).

L’esprit malin leur répondit : « Je connais Jésus et je sais qui est Paul : mais vous, qui êtes-vous ?



N’est pas non plus « Serviteur de Dieu » seulement celui qui en porte letitre, la carte, ou l’orateur sur l’estrade qui en a plein la bouche de ces témoignages personnels.

Ou celui : qui fait payer 50 euros par semaine le droit de pouvoir écouter l’Évangile même aux pauvres ou aux veuves et avec cela, ils se payent du matériel même extravagant qui choque ? Pour quelqu’un qui prêche l’humilité et la simplicité ? donc l’Évangile.

Ou celui : qui ne recherche que les scandales pour pouvoir mieux sanctionner.

Matthieu 12.7 : nous en parle, et moi je note encore pour vous « si vous saviez ce

que signifie je prends plaisir à la miséricorde et non aux sacrifices, vous

n’auriez pas toujours à condamner des innocents » ou à appliquer des sanctions d’inquisiteurs. Tous ceux qui ont besoin de gloire personnelle ne se préoccupent

même pas du témoignage de Dieu, ni de l’enseignement de la Bible ; et tout cela pour

-2-

avoir une renommée nationale et pour satisfaire leur gloire personnelle et leurportefeuille, et ne seront pas moins « séducteurs et Antéchrist ! »

Vieux Manouche que je suis : je dirais même qu’il ne s’agit pas de jeter l’anathème sur qui que ce soit, car on vit la victoire chrétienne sur nous-mêmes, quand l’humilité est en nous. 1.Thimothée 6.10 : vous le dira mieux que moi, vous n’aurez qu’à lire :« On ne peut pas servir deux maîtres » à la fois.

La course au matériel ? et l’humilité dans un enseignement Biblique.

Celui qui n’a pas autorité sur ses propres péchés ou sur ses influences de séduction matérielle ou sur sa prétention, sa vanité et son orgueil, ne peut prétendre l’avoir sur les autres. Et l’on ne peut pas enseigner ce que l’on ne vit pas soi-même !

On a besoin de devenir insignifiant : pour le travail de Dieu, même se cacher aux yeux des hommes, dans l’humilité, lisez expressément dans Galathes 6 : jusqu’à 1 à 5 : sur ces humbles notes, je vous conseillerais plusieurs lectures dans laBible et ces citations de la Bible parviennent de la version « Louis second ».



Donc dans toute action spirituelle : vous dira ce vieux Gitan que je suis : c’est que Dieu et l’homme ou la femme ont chacun leur part.

L’homme ne peut pas faire l’œuvre de Dieuet Dieu ne fera jamais ce qui incombe à l’homme.

Dieu seul peut donner le pardon, la purification, la justification des péchés par lesang de Christ, c’est l’œuvre de Dieu dans sa bonté et son amour.

Mais l’homme : a la responsabilité de recevoir cette grâce imméritée et de vivre après dans la lumière, et ça doit se voir en lui tous les jours, c’est ce que l’on appelle nouvelle naissance.

Dieu donne le Saint-Esprit et l’homme doit prouver qu’il l’a reçu et qu’il en est rempli continuellement et devient même un flambeau qui éclaire les ténèbres : de même pour la délivrance des passions ou des traditions fanatiques, idolâtres.

Le Seigneur Jésus-Christ : libère mais le nouveau converti, donc Chrétiena la responsabilité de rester libre des choses de ce monde : car le Chrétien vit dans

-3-

ce monde : mais il doit être à part et il doit garder bien propre ce jardin qui lui a été confié car ce n’est plus lui qui vit, c’est Christ qui vit en lui spirituellement.



Bien aimés du Seigneur: j’ai dû apprendre ces choses que parexpérience, au bout de quelques 50 années de vie chrétienne oui j’ai connu, moi aussi, de graves crises de découragement comme sûrement beaucoup, sans compter sur la jalouserie de certains Pasteurs. Mais par la lecture de la Bible, surtout dans Essaïe 61 : le Seigneur me montra ce qui n’allait pas en moi aussi, donc je me suis humilié davantage et j’ai pris une ferme décision de remplacer ma façon de penser ou de voir par celle de la parole de Dieu, c’est-à-dire la Bible, comme il est dit dans 2.Corinthiens 10.5.

J’ai donc pris soin de cultiver ma foi en l’écriture seulement, toujours inspiré de Dieum’appuyant seulement sur la Bible constamment, sans tomber dans le fanatisme des écritures. Pour toute personne qui veut enseigner, il faut lire la Bible, « les jeunes ne lisent plus ».

Cela exigea de ma part, pauvre Bohémien : une grande volonté et discipline spirituelle et même « commerciale » et qui dure depuis des années. « Je fus donc réellement libre » quand je me suis humiliée davantage. Ce que dit à ce sujet Jean 8 :

« Lisez amis et frères lecteurs, lisez » car la lecture est une nourriture spirituelle pour l’âme et l’esprit.



Il y a donc certaines exigences à payer de sa personne pour connaître la victoire de Christ dans nos vies chrétiennes et elles peuvent se présenter comme cela : à nous Chrétiens.

Le Chrétien : doit livrer directement chaque partie de son être ou même penser à son Sauveur et maître : Matthieu 12 dans son Évangile nous montre : qu’une maison

nettoyée peut vite redevenir un taudis si elle n’est pas habitée !

-4-

Un Chrétien, un Pasteur : doit être victorieux de ses passions sur lui-même, avant de vouloir témoigner ou évangéliser ou enseigner les autres et être rempli du Saint- Esprit, ce qui lui donne l’humilité et la force spirituelle.

La première victoire : « c’est sur nous-mêmes que nous devons la remporter » et pour que ton témoignage apporte la vie, il faut qu’il soit propulsé par le Saint-Esprit, sinon ce ne sera qu’une récitation ou une petite histoire sans vie.

Paul dira aux Ephésiens 5.18 : que c’est un devoir d’être rempli du Saint- Esprit ; si nous ne le sommes pas, « demandons, cherchons, frappons » jusqu’à ce que le témoignage intérieur nous en soit donné, et on verra le résultat dans nos façons de faire.

Matthieu 4.4 nous parle de vivre selon la parole de Dieu (la Bible). LeSeigneur Jésus-Christ peut nous éprouver avec amour jusqu’à ce qu’il ne subsiste en nous ni orgueil, ni confiance dans la chair, ni gloire personnelle et encore moins devanité.

Dans ces derniers temps : l’orgueil du matériel est devenu un fléau, le plus grave c’est que les Chrétiens en sont les plus atteints ils sont même devenus esclaves des crédits et du lavage ? et leur conversation n’a plus rien de spirituel ils ne parlent, hommes comme femmes, que de matériels ou de nouvelle couleur de caravane, ils sont tous remplis de la vanité du matériel dans leur pensée et ils ne laissent aucune place spirituelle pour Jésus-Christ.

L’Antéchrist : les a gagnés par le matériel et le lavage de cette passion matérielle, ils l’ont transformé en idolâtrie et esclavage.

Beaucoup de Pasteurs et de Chrétiens aussi : veulent tirer la gloire et les honneurs vers eux et deviennent esclaves du monde moderne. Même Paul nous en parle dans

2.Corinthiens 1.9, il nous faut disparaître pour lui donner toute la place – et dire en nous-mêmes : Seigneur, prend la meilleure place dans ma vie.

Jésus-Christ: est le «souverain prêtre de la foi que nous Chrétiens, nous confessons » par notre témoignage vivant, nous dira la lettre aux Hébreux.

La seule arme offensive : pour un Chrétien est « l’épée de l’esprit qui est la parole de Dieu » maniée avec foi et humilité, connaissance et simplicité dans

l’autorité.

-5-

Paul nous parle dans Ephésiens 6 : de nous armer de cette armure spirituelle qui nous protège des pieds à la tête aussi longtemps que nous ferons face à l’ennemi. Mais cette armure n’est d’aucune utilité lorsque nous tournons le dos à l’ennemi : soit par peur ou par ignorance ou même par lassitude. Paul nous le dira Romain 12.21.

Bien-Aimés : il n’y a que deux possibilités dans une vie chrétienne pour avoir une victoire sur notre personnalité

Vaincre ou être vaincu



Il n’est plus le temps de reculer devant ennemi vaincu, il nous faut contre- attaquer, mais dans la foi. Dieu attend notre victoire que nous devons remporter sur nous-mêmes. Allons-nous lui faire honte, le décevoir !

« Ne donnez aucune prise au Diable »

C’est l’ordre de Dieu que surtout les nouveaux convertis feraient bien d’apprendre et de mettre en pratique, comme dira Paul aux Ephésiens 4.3 « Je vous exhorte

donc moi le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d’une manière digne de la vocation qui vous a été adressée en toute humilité et douceur, avec patience vous supportant les uns les autres avec charité vous efforçant à conserver l’unité de l’esprit chrétien par le lien de la paix (il y a un seul Seigneur, une seule Foi, un seul Baptême). »

Bien-Aimés du Seigneur : je vous dirais, moi vieux Romanitchel, ce conseil : « Faites du Seigneur Jésus-Christ le centre de toute votre vie » chrétienne ici-bas « sur cette terre ».

Mais aussi : une mise en garde pour le nouveau converti Chrétien qui, poussé par un excès de zèle, poussé même parfois par les excès de la chair, croit voir desdémons de partout ou à faire de leurs propres témoignages tout un cinéma ; et il finit par mettre beaucoup trop d’importance sur ce qui est peu et moins sur le témoignage de Dieu.

Je pense : que vous avez sûrement remarqué vous aussi le témoignage de certaines personnes chrétiennes sur une estrade ! Ils vous diront toujours dans leurs

-6-

témoignages que avant leur conversion, avant qu’ils ne soient chrétiens, ils étaient très méchants, toujours des grands bandits même international, des grands mafieux, recherchés par tous, même de grands drogués ? Alors qu’en réalité ils n’ont jamais bougé de leurs villages, ni cassé quatre pattes à un canard ! Mais ils se donnent del’importance personnelle seulement pour glorifier leur chair (leur personnalité). Tous leurs témoignages sont basés avec exagération et ils finissent par prendre leurs mensonges pour des réalités et ils en oublient de dire ce que Dieu a réellement fait pour eux ou pour leurs familles. En quelque sorte, ils passent leur orgueil avantDieu « un homme pris de prétention et de gloire personnelle n’a pas d’ordre dans sa vie chrétienne », spirituelle ! Ils ne savent même pas que la force d’un « héros », donc un Chrétien, se trouve dans l’humilité.

Quand Jésus-Christ : est vraiment le centre d’une vie chrétienne, alors là, il donne l’équilibre à cette vie de sorte que chaque vérité Biblique ou mêmedoctrine ou témoignage personnel reste bien à la place qui leur revient, et le tout dirigé par Dieu dans son plan de salut divin et dans une harmonie complète et parfaite à la gloire de Dieu lui seul le tout dans l’ordre et la tempérance, et surtout dans la vérité.



Dans Jean 12.31 : le Seigneur nous montre cet équilibre d’une manière bien

claire « d’abord le prince de ce monde est mis dehors » et ensuite Jésus-Christ

est élevé à la place qui lui revient.

Arrêtez de voir des tribulations de partout. Dieu n’est pas pour les épreuves, il est que pour la grâce et l’amour.

Je continuerai mon humble conseil : pour ces nouveaux gagneurs d’Âme quifleurissent de partout maintenant avec leurs deux mois d’étude seulement.

Je dirai donc : un prédicateur ancien ou nouveau, ne doit jamais se servir d’un texte Biblique si le sens ne lui a pas été enseigné par le Saint-Esprit car l’enseignement de la vérité ne vient que par le Saint-Esprit.

Et qu’ils arrêtent un peu : de se manger le nez les uns les autres par jalouserie spirituelle ou matérielle. Il est bien certain que le seul endroit où il n’y a pas de problèmes, c’est le cimetière.

-7-

Bien-Aimés, la vie est une succession de problèmes qui sont là pour trouver une solution, mais dans la paix et dans l’humilité, à condition d’être juste et intègre avec tous, pas seulement avec sa famille.

Et tous ces problèmes ou cas : ne viennent pas forcément tous du diable ou du voisin ou des autres, ils viennent plus souvent de nos propres réactions, de nos mauvais caractères ou de la fausse image que l’on se fait de nous-mêmes en imposant nos titres aux autres, sans ménagement. Ils sont un grand nombre quioublient que Dieu lui

justifie même l’impie



Le Diable : ne craint pas le porte-parole qui ne vit pas dans la victoire etl’humilité.

Ô, si tous les gagneurs d’Âmes pouvaient comprendre et respecter leur haute vocation(ministère), Chrétien.

Ne jamais oublier, mes frères : qu’un Prédicateur, aussi grand qu’il soit, est avant tout un Chrétien. Beaucoup trop l’oublient bien vite.

Celui qui s’engage dans cette vocation : doit être humble, poli, serviable, et surtout avoir une connaissance de la Bible. Car comment peux-tu enseigner aux autres ce que tu ne connais pas toi-même ? Car tu ne lis jamais ta Bible.

En plus c’est capital : le contact, le dialogue avec les autres, faire desvisites, aller voir les malheureux, les malades, les rétrogrades, même ceux qui sont rebelles à la parole de Dieu.

Je vais vous tracer : deux mots sur la façon de faire des nouveaux Évangélistesmodernes dans les « missions » modernes, avec confort total, au prix de 50 euros par semaine, sans compter les quêtes.

Cet été 2012: dans le Pays de Brive la Gaillarde, sur le plus bel emplacement de l’ancien terrain d’aviation, il y eut 26 missions, dites mission d’évangélisation et moi je suis à quelques kilomètres de là, mais je n’ai pas vu un seul de ces responsables ou Chrétiens. Alors, comme je passe souvent dans les trois terrains désignés de Brive, je leur ai demandé aux frères de ces terrains

-8-

désignés si ils ont vu quelques Prédicateurs ou quelques Chrétiens. La réponse fut toujours : Non.

Ils m’ont dit par contre, les frères et sœurs des terrains désignés, qu’il y avait des gens de chez eux, de la mission, qui passaient tous les jours pour leur vendre des lits ou des casseroles ou des sabots pour enfants, mais jamais pour les inviter aux réunions du soir.

Il faut croire qu’ils ne font que des réunions pour eux, ou ils ont peur dudialogue ou même de partager ce qu’ils ont reçu venant de Dieu, si toutefois ils ont reçu quelque chose !



A la fin de son Évangile : Marc 16.15 lui cet apôtre, nous en parle de lamission que nous devons remplir, mais par le contact, le dialogue.

Le Seigneur Jésus aimait le contact, le dialogue avec l’être humain, avec l’âme perdue ou désespérée, avec le Riche ou le Malheureux, même Lépreux ; et avec quelle douceur il s’adressait aux hommes ou aux femmes de son époque, comme il s’adresse encore aux gens de notre époque moderne, et sans distinction de classe. Il ne faisait pas de distinction de Riche ou de Pauvre.

On pouvait voir avec Nicodème, ce Pharisien « chef des Juifs » enseignait par « gamanielle », pas rien ! et qui vient trouver Jésus-Christ de nuit pour se cacher, mais aussi pour lui poser une question « dialogue » !

Jésus-Christ sait bien lui expliquer « que l’on ne peut pas entrer dans le Royaume de Dieu : sans naître de nouveau ; et ce contact, ce dialogue, cet

entretien se terminera par l’un des versets les plus connus de la Bible Jean 3.16 et ce brave Nicodème, satisfait de ce contact, suivra Jésus jusqu’à la croix, car il a compris, après le dialogue avec Jésus, que Jésus est le chemin, la vérité et la vie.Il a suivi la vérité pour avoir la vie.



-9-

Contact, dialogue, visite : on le verra avec la samaritaine dans Jean 4.14 : cette femme vit dans le péché et après l’entretien, le dialogue avec Jésus, Jésus fera ressortir la sécheresse de son état moral et il lui présentera dans cet entretien

« la source qui désaltère, mais Eternellement », comme il l’a fait pour toi et moi.Dialogue, entretien, partage, mis en confiance avec ses disciples quand

ils sont terrifiés dans la barque alors que la tempête fait rage, il les rassure, les apaise et leur dit : « C’est moi, n’ayez pas peur » Jean 6.20

« Contact, Dialogue, Entretien, Visite »

Avec ses amis, dans cette ville de Béthanie, Jésus-Christ pleure, compatit de sympathie à la douleur de ses deux sœurs Marthe et Marie qui sont cruellement éprouvées par la mort de leur frère Lazare et là, Jésus va ressusciter Lazare des morts

et Jésus-Christ dira dans ce chapitre de Jean 11.25 : « Je suis la résurrection et la vie, celui qui croit en moi vivra quand même il serait mort ».

Alors je terminerai ces humbles notes : en disant que la sincérité n’est pas suffisante : si tu ne remportes pas ce combat personnel sur ta propre chair, sur tes passions.

Je vous laisse cette lecture : dans l’Évangile de Marc 10.17.22.
Comme Jésus se mettait en chemin un homme accourut et se

jetant à genoux devant lui : Bon maître, lui demanda-t-il, que dois-je faire pour hériter de la vie éternelle pour mon Ame ? Jésus lui dit : Pourquoi m’appelles-tu bon ? Il n’y a de bon que Dieu seul. Tu connais les commandements divins : tu ne commettras point d’adultère : tu ne tueras point : tu ne déroberas point : tu ne diras point de faux témoignages : tu ne feras point de tort à personne : cet homme lui répondit : Maître, j’ai observé toutes ces choses dans ma jeunesse.

Jésus l’ayant regardé lui dit : il te manque une seule chose, va, vends tout ce que tu as, donne-le même aux pauvres et tu auras un trésor dans le ciel. Puis vient et suis-moi. Mais affligé par cette parole, cet homme s’en alla tout triste ; car il avait de grands Biens.

– 10 –

Le proverbe 16.25 dira aussi : Telle voie parait droite à un homme, mais son issue, c’est la voie de la mort éternelle pour son Âme.

Jean dans son Évangile 14.6 dira : Je suis le chemin, la vérité et la vie, nul ne vient au Père, que par moi Jésus.



Un proverbe du monde dira : un homme averti en vaut deux, alors vivons- nous Chrétien dans la victoire de la connaissance biblique. Alors, visitons,engageons la conversation, le contact, le dialogue avec les autres, avec lescaravanes, autour de la tienne. Ou allons faire des visites dans les terrains désignés, tu n’as pas toujours besoin d’aller à deux mille kilomètres à l’étranger pour parler de Dieu ! Et au lieu de passer des heures devant la Télé ou à ces petits téléphones gratteurs ou à laver quatre fois par jour le matériel.

Ne veux-tu pas ? Partager avec les autres cette bonté, cet amour qui est en toi, que Jésus t’a donnée par le Saint-Esprit, pense que les autres aussi aimeraient bien avoir ce bonheur que tu as.

La faiblesse : de notre nature à nous, gens du voyage, implique la nécessité du secours divin, par notre façon de vivre, rebelle et un peu hors la loi, toujours méfiant, même énigmatique.

Car je vous dirais même, moi vieux combattant de la foi : que nous, gens du voyage, on est les fers de lance de l’Évangile. Et toutes nos victoires sur nous- mêmes : sont vraies. Pourquoi ? Parce qu’une personne qui est toute la journée derrière un bureau ou celui qui se retire du monde actif dans un monastère ou dans une grotte seul, sans jamais voir personne, ces gens-là ne risquent pas d’être tentés en quoi que ce soit ? Mais nous, Bohémiens, on est tenté tous les jours par la multitude de gens autour de nous « les autorités, le commerce, le stationnementpour nos caravanes, les familles et la jalouserie des sédentaires » plus ceux qui ne partagent pas la vérité que nous vivons spirituellement et qui sont restés eux, dansl’idolâtrie et nous critiquent ou nous provoquent. Tous les jours c’est un combat permanent sur nous-mêmes, que nous avons à subir nous, gens du voyage.

– 11 –

Alors le vrai combattant sur nous-mêmes : c’est nous les Chrétiens, bien que parfois on n’en ait pas l’apparence car le combat spirituel n’est pas sur les autres.Il est d’abord sur nous-mêmes, et heureusement que le Saint-Esprit est en nous et qu’il nous aide à tenir ferme et à relever la tête pour aller toujours plus loin sur le

chemin de l’Évangile, pour nous gens « founau-dhrom » les mendiants de la grâce divine.

Apocalypse 21.7 dira : Celui qui vaincra héritera ces choses : je serai son Dieu et il sera mon fils. « Quelle Bonté ».
En réalité : toute la vie ici-bas doit être spirituelle pour un Chrétien vainqueur !



Alors que ces humbles notes de ce vieux Bohémien puissent être pour toi de quelques utilité : pour ta conversion ou pour ta vie chrétienne, spirituelle de tous les jours ici-bas.

J’ai la confiance : que le Saint-Esprit s’en servira de mes notes, pour vous faireentrer immédiatement dans une paix complète et que tu seras du nombre des

victorieux sur ton combat personnel en toi-même. « Ne crains pas, crois seulement » et tu verras la gloire de Dieu.

Que Dieu vous bénisse.

Papou

Si tu veux en lire d’autres notes de ce vieux Bohémien Blog : « Etudes Bibliques » du vieux Romanitchelhttp://pierrotdebrive.wordpress.com

page13image187406688page13image187406944

– 12 –

Pierre Micheletti Le Javanel 24120 Pazayac : 05.53.50.21.10

N'oubliez pas de partager cette page sur les réseaux sociaux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Abonnez-vous !
Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.