Petit bohémien à l’école

HA !! quelle misère, quelle tourmentassions, je me désintègre, je m’use, je, périe à petit feu, je me consume a l’intérieur de moi, et toujours cette odeur de moisis , de renfermé ; une bénédiction-encore que je suit , près de cette fenètre, et que je peux voir dehors, et que je me pence à mon PAPOU —- OUI ! il peuvent, me retenir là renfermé, me séquestré, mais ils ne peuvent pas séquestrer ma pensée, l’empéchè de voyager,

ALORS je pence que je suis avec mon PAPOU ! et je l’écoute précher, témoigner , quand brusquement , je suis réveillé par ce serpent, à lunettes qui crache son venin, ALORS tout abattu, avec juste la force, pour tourner la téte sur la gauche , qu’est-ce , que je me vois , à faire pleurer des pierres, TCHOVA , ma petite sœur KAILLA, les yeux hagards, et va savoir toi a quoi elle rève, la téte a plat sur la table, elle rame avec

ses deux bras et toujours ce serpent, qui hurle !!!

A coté de, KAILLA, CHEYENNE ! c’est pire encore , elle cure son nez, elle a le doigt enfoncé dans son nez jusqu’au coude , la pauvre , et devant elle , il y a COMMANCHEROS = téteux , alors elle tout ce qui passe a sa portée, est désintégré, tué, elle a au moins un kilo de mouches, et de cafards morts sur un tas devant elle ,

‘’ quand tout a coup JHONNY ?, ou dois-je t’appeler , ‘’ te – le – l’aime d’amour ,’’ on va parler de géographie , bien que tu es un zéro en la matière !! « « OUI, gadgie- maitresse, je suis un zéro mais vous , vous connaissez que le livre de géographie, ALORS, que moi j’ai été dans tous ces pays que vous parlez , et pour vous faire même plaisir !! j’ai même pissé , dans toutes ces villes de France , et d’europe , « ‘ mais tu dois quand –même apprendre » » que lui dit la brave ? maitresse ,

« « GADGIE » » maitresse ?? la connaissance enfle, mais l’ésprit vivifie , tenez, madame-maitresse, prenez le premier de la classe avec sa téte grosse comme une bassine, et ses quatre yeux, il connait tout vos calcule, il sait tout, MAIS , dites – lui de conduire une voiture, de drésser un chien- d’hérisson , ou de capturer une poule de ferme- vite fait, ou pècher a la main , a ne pas confondre connaissance, littéraire , et intélligence, et c’est pas le savoir qui rapproche, l’homme de la sainteté –de- DIEU , c’est la disposition de son cœur et de l’ esprit :

« « ALORS ?? JHONNY !! de quoi voudrais-tu que l’on parle a l’école ?? « du monts MORIJA, du SINAI ? de la montagne EPHRAIM , du mont SION , vous me parlez toujours, de nappoléon, parlez- moi plutôt de JESUS-CHRIST , le fils de DIEU , qui a donné sa jeune vie pour nous permettre a nous, incompris, rejetés , illettrés, d’avoir en nous la pensée de l’éternité, nous peuple érrand – et vagabond , nous , qui vivons le jours le jours , et pour avoir un esprit de discernement, et d’amour pour notre prochain, même qu’il soit sans connaissance, ou illettré, JESUS- CHRIST NOUS AIME COMME ON EST !!

J’ai six ans , mais je sais déjat que l’homme ne vivra pas, que de
pain seulement, mais c’est de l’abondance, de l’esprit , et de la connaissance, BIBLIQUE ? QUI VIVIFI , et c’est de l’abondance, du cœur et de l’esprit que la bouche parle !!

ALORS : GADGIE – maitresse, je veux bien t’écouter mais mon esprit , est ailleurs, !! PREND par exemple un petit moineau ; et met le dans une cage et parle-lui de tes mathématiques, tu crois que ça va l’intéresser ?? MAIS ouvre lui la porte de la cage : et tu vas voir qu’il va étre content et il chantera , et bien pour moi , et mes sœurs , fais nous sortir, de ton école, et tu va voir quelle contentes se , qu’on va avoir !!« je suis d’accord JHONNY, mais par pitié, parle- moi de ce JESUS-CHRIST , que tu sais si bien parler , car j’ai , tant cherché dans tous mes livres , et j’ai pas trouvé, mais toi petit bohémien,, tu as les paroles de la vie éternelle, et moi avec toute ma connaissance de mes livres , je n’ai pas trouvé ce que j’ai tant besoin , parle JHONNY, parle je t’en prie de ce JESUS-DE NAZARETH !!

« « MICHTO « je vais me prendre pour mon PAPOU , et me faire une mission, dans l’école ; pierre MICHELETTI ;

N'oubliez pas de partager cette page sur les réseaux sociaux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Abonnez-vous !
Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.