CETTE PRÉDICATION D’EXHORTATION

(à lire avec attention)

Alors voilà ! pour ne pas changer des années passées … et après avoir tant voyagé sur toutes ces routes d’Europe avec tous ces mauvais passages et embûches qui se sont mis en travers de ma route de Romanitchel et vagabond errant.

Le mois de Novembre 2013 est là ; alors me voila revenu pour laToussaint, au pays où sont arrêté un jour mes regrettés et ils sont repartis pour une autre direction, pour un pays où coulent le lait et le miel, où il n’y a pas d’interdit, ou la liberté et la paix sont de rigueur. Ils nous ont devancé ces bienheureux pour la Jérusalem céleste et ils nous attendent tous avec Jésus au ciel pour l’éternité.



Alors, avec ma petite caravane, une fois de plus, j’entre dans le village de Pazayac City avec mes enfants et petits-enfants, pour y passer l’hiver comme unhérisson frileux et pour attendre le printemps et repartir comme un migrateur.

Et comme d’habitude, dans ce charmant village Dordognard où les habitants sont joyeux comme des portes de prison et sympathiques comme des gendarmes au zèle amer !

Pour ne pas changer, je retrouve encore cette année la même Zizanie, les mêmes guerres et toutes ces figures, tordues, constipées et ça murmure encore à fond.

Outre ces prétendus Chrétiens Évangéliques, locaux non sédentaires et surtout entre ces prétendus Pasteurs qui se déchirent, se rongent l’un à l’autre et même se mangent le nez pour tirer une gloire personnelle d’une œuvre qu’ils n’ont même pas levé et qui est maintenant remplie d’interdits par des receleurs

Novembre 2013

-1-

tricheurs Poukaveurs et fanatiques religieux comédiens qui jouent aux chrétiens sanctifiés modernes.

Donc en réalité et vérité la réelle appellation pour ces dits fidèles ignorants,fanatiques, qui n’ont tout simplement que le nom Chrétien (ce sont des Chrétiens de « contrefaçon, de copie »).

Car ils n’ont pas changé leur façon de vivre ni de faire d’autrefois, toujours pareil, la paix spirituelle et la bonne morale chrétienne ne les touchent pas. Toujours pareil, pas de changement.

Ils prennent des conseils bibliques, que ce qui leur intéressent, ils se forme même une Évangile à leur façon ; et même ils finissent par la prêcher leur doctrine de compromis et leur manque de vérité Biblique, le tout sans simplicité etsans Amour spirituel, toujours en glorifiant leur chair et sans oublier la lâcheté catalane qui les ronge.



Alors, cette année, vu la situation désespérée qui se dégrade de plus en plus vers le péché, je me suis posé la question au sujet de ces Chrétiens decontrefaçon, vu que moi et ma famille on ne partage pas la même vie spirituelle

avec eux. meilleurs,honte » à spectacle

Nous, on va chez les frères sédentaires (les gadgés) qui ne sont pas mais on les connaît pas personnellement, et eux vont à « l’Église de laTerrasson en Dordogne où ils se rongent tous l’un à l’autre, après le

de la réunion.
voyez pas, Bien-aimés du Seigneur ou ne croyez pas que j’écris ces

Ne
humbles notes bibliques avec un esprit de contradiction ou même négatif.

Quand l’interdit est là ou qu’il est découvert, il faut en parler ou l’écrire pourle chasser ! Et sans même la sagesse du langage ou des écrits.

Nous pouvons même remarquer que tous les responsables et certains fidèles de Terrasson sont animés d’une peur terrible, d’une culpabilité pour avoir créé cette assemblée de division, il y a plusieurs dizaines d’années mais ils ne font rien malgré leur conscience qui les accuse pour arranger les choses ou même en parler, tout cela par peur de perdre leurs privilège de premier rang et même leurtitre, tous animés par une jalouserie spirituelle du ministère.

-2-

Ils préfèrent qu’il y ait de l’interdit dans l’assemblée et aucune Bénédiction spirituelle plutôt que de traiter le sujet ne face une fois pour toute car il faut savoir qu’ils sont tous et toutes fâchés et ne se parlent pas. C’est bien la seuleassemblée évangélique en France que personne ne se parle, avec des rancunes de 30 ans et une peur continuelle.



Alors que si un dialogue se ferait, suivi d’une paix réelle lavérité et la paix reviendraient dans cette assemblée, suivies d’une grandeBénédiction spirituelle pour tous et l’unité des gens du voyage Chrétien évangéliques se referait de nouveau dans la vallée de Pazayac et Terrassoncomme cela était il y a 30 ans ; et tous les Chrétiens en seraient grandement bénis spirituellement et moralement, fiers du nom de Chrétien qu’il portent – il faut choisir : l’interdit, le péché ou la bénédiction ?

Et je ne vous parle pas encore des prédicateurs qui recherchent, qui courent même avec précipitation, de famille en famille, de foyer en foyer, pour savoir deshistoires et pour les faire exploser en plein jour sans sagesse spirituelle. Car ils n’ont ni l’expérience ni la sagesse spirituelle, ils recherchent qu’à glorifier leur chair personnelle dans un ministère qu’ils n’ont pas reçu ! Car pas « appelés ».

Ils se croient encore au temps de l’inquisition, toujours à punir.

C’est pour cela que la Bible les appelle ces prédicateurs au zèle amer, « des ouvriers de l’iniquité ».

Dieu dira même d’eux « qu’il ne les connaît pas » (lire attentivement Romains, ch.8, versets 4 à 8).

On les reconnaît parce qu’ils font toujours les visites tout seuls, pour ne pas partager les remerciements et ils se glorifient eux-mêmes, personnellement seuls.



-3-

Alors après avoir bien médité sans esprit de jugement car c’est seulement des constations sur la situation de cette assemblée locale deTerrasson bien énigmatique et bien turbulente.

J’ai cherché, vieux Romanitchel tout grincheux que je suis dans lesEvangiles un cas a peu près pareil pour que nous puissions le partager ensemble vous et moi au sujet de cette assemblée.

Et c’est l’apôtre Paul qui nous l’enseignera le mieux dans une lettre qu’il a écrit au cours de son troisième voyage missionnaire à Corinthe vers 55 ans, après la crucifixion du Christ.

Donc avec humilité : je vous demanderais de suivre ces petites notes sur votre Bible afin de bien comprendre alors prenez dans les Évangiles : 1 Corinthiens ch. 2 et verset 1 à 22.



Mais pour revenir à notre époque 2013 je crains fort, moi homme de peu que le seigneur Jésus-Christ lui-même jugera la qualité du service de chaque Chrétien et même de ce qui est toléré par complaisance familiale ou même raciale dans certaines assemblées locales Évangéliques des gens du voyage « par » les responsables.



Je crains fort, moi vieux Bohémien, que Jésus-Christ nous juge même plus sévèrement parce que nous avons reçu davantage que les inconvertisnous, Pasteurs et enseignants, car nous devrions prévenir les Chrétiens des assemblées ; et si l’on n’est pas écouté, les dénoncer devant l’assemblée ou enécrit, car l’interdit n’a pas sa place dans l’assemblée.

Et aucune victoire spirituelle ne se remportera dans cette assemblée par rapport qu’il y a de l’interdit, même d’une seule famille, « apparentée » souvent aux responsables ?

-4-

Rappelez-vous de la lecture de Josué 7.13 : « Aucune victoire ne fut remportée, tant qu’il n’y a pas eu la découverte de l’interdit « dacan » et sa famille ».

Dieu dira même dans sa parole Josué 7.12 : « Je ne serai plus avec vous si vous ne détruisez pas l’interdit du milieu de vous ».

Dans cette lecture la faute dacan entraînait l’interdit sur tout le peuple.

Et c’est bien souvent par rapport à l’interdit de quelques-uns que lavictoire, la guérison ou bénédiction spirituelle ne se fait pas dans une assemblée chrétienne évangélique « car l’interdit est au milieu de l’assemblée » et que beaucoup de responsables, par complaisance le cachent, ne disent rien, mais savent bien tous ne pas régler ces situations par téléphone mais avec les anciens.



Il faut reconnaître que nous n’avons pas toujours eu le zèle qu’il aurait fallu avoir pour annoncer sa bonne parole avec puissance et autorité dans la véritéet la justice spirituelle ou même pour annoncer la morale chrétienne aux peuples.

C’est bien facile de faire des récitations en tant qu’orateurs sur une estrade tous les jours mais il faut aussi des exhortations personnelles en bas de l’estrade pour ceux qui sont dans le besoin spirituel.

Que le Seigneur nous pardonne et qu’il nous pousse davantage à mieux fairedans l’autorité de nos exhortations pour que Jésus puisse réellement récolter du fruit de son immense sacrifice et de sa vérité qu’il nous a laissée nous qui prêchons ou enseignons tous les jours en paroles ou en écrit pour notre peuple errant et vagabond et énigmatique ce peuple qui fait de plus en plus face à ce monde de péché et de corruption et qui déteint sur nous de plus en plus avec facilité et tentation moderne.

C’est bien trop malheureux celui qui sort d’une réunion sans rien avoir reçu, il repart vide avec ces problèmes car le Pasteur était vide d’esprit saint.



-5-

Et il est donc pour nous Chrétiens enseignants, d’une grande importance, capitale même, de savoir ce qui est agréable à Dieu ou non.

Afin de ne pas risquer déplaire à Dieu en faisant des réunions dans les assemblées qui ne seraient que des réunions à spectacle avec des chants du monde et témoignages très exagérés.

Nous devons faire seulement des réunions réelles, spirituelles dans la paix et l’ordre, où il y a pas de place pour l’interdit et pas de place pour la complaisance familiale – ou la finance.

C’est donc aux responsables locaux que revient cette responsabilité, et en assumer l’autorité.

Il est dit dans ce texte de 1 Corinthiens 1.21 à 22 :

Dieu veut sauver les croyants ?

Mais les croyants ! Dans une église – assemblée – ne sont-ils pas déjàbaptisés et sauvés ? Puisqu’ils viennent dans une assemblée chrétienne.

Bien sûr ! Mais même en tant que Chrétien, ils peuvent être aussi pieds etpoings liés au pécher et même passer toute une vie camouflés « caravé » dans une assemblée sans que le responsable ne voit quelque chose,…et même parfois ce qu’ils font se sait ou se voit…mais le ou les responsables ne disant rien parcomplaisance familiale ou pour ne pas déplaire à l’assemblée qui est très souvent familiale; alors, il ferme les yeux et laisse l’interdit se nicher au milieu del’assemblée.



L’apôtre Paul : écrivait donc aux Corinthiens « Ce n’est pas pour baptiser que Christ m’a envoyé, c’est pour annoncer l’évangile et cela sans la sagesse du langage » 1 Corinthien 1.17.

Moi vieux Bohémien : je dirai aussi sans la sagesse de l’écrit, car ce quej’écris dérange……la vérité écrite dérange, car la parole s’envole, mais l’écrit reste à jamais écrit : et la plume (l’écrit) est plus forte que toutes les querelles ou même que toutes les armes des hommes.

-6-

Revenons Bien-aimés : à nos notes……on peut lire que Paul a auparavant fait aux Romains un grand discours sur le sens très profond du Baptême par immersion : Romain 6.

Et Paul ne pouvait pas ignorer que le Seigneur Jésus avait ordonné auxdisciples de baptiser par immersion toutes les nations (Matthieu 28.19).

Paul a d’ailleurs lui-même baptisé par immersion quelques personnes (1 Corinthiens 1.14 à 16).



Paul savait que le Baptême par immersion est un commandement de Jésus-Christ : celui qui croira et qu’il sera baptisé par immersion, son Âme sera sauvée de l’enfer…et c’est aussi un acte nécessaire pour entrer dans la grande famille, chrétien local et même universel.

Nous lisons aussi que Paul ne comptait pas sur une supériorité d’un langage intellectuel, non plus sur une certaine sagesse du langage ou même sur l’art oratoire de l’estrade comme les comédiens…beaucoup trop d’orateurs cherchent maintenant à distraire, plaire à l’assemblée…mais ne cherchent pas à délivrer du péché ou à enseigner une exhortation…car ils sont creux, vides, sans bénédiction, donc sans l’approbation du Saint-Esprit.

A ce sujet, Paul dit de lui-même :

« Ce n’est pas avec une supériorité de langage que je suis allé vous annoncer le témoignage de Dieu…car ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse » 1 Corinthiens 2.1 à 3.

Il faut savoir que Paul était très instruit, il aurait pu dire et faire des phrases intelligentes, mais au lieu de cela, il a simplement annoncé le message de Jésus- Christ en se laissant conduire par le Saint-Esprit, en lui donnant même toute la place.

Le Saint-Esprit donne la force à nos paroles – ou nos écrits – et les utilise pour la gloire de Jésus.

L’activité du Saint-Esprit: dans nos témoignages ou exhortation sedistingue dans un usage correct ou d’un usage incorrect pour démasquersouvent les prétendus prédicateurs qui prêchent pour leurs gloire personnelle « pas

-7-

véritable, pas humilié, trop exagéré, pas conforme aux Écritures » et trop de mots tirés de la télé.

Si le Saint-Esprit est pas dans ce message ! Il n’apportera pas la vie spirituelle de l’Esprit, et l’auditoire repartira qu’avec seulement de belles paroles de la chaire, de l’orateur.

Le Saint-Esprit de Dieu: seul peut produire en nous l’humiliationnécessaire et donner vie à une exhortation ou à des notes écrites car l’enseignement de la vérité vient du Saint-Esprit.



Bien-aimés du Christ : n’a-t-on pas dit aussi de Paul que « ses lettres

sont sévères et fortes mais nécessaires pour réprimander, corriger avec amour » : 2 Corinthiens 10.10

N’a-t-on pas dit aussi sur les écrits de ce vieux Romanitchel de Brive-la- Gaillarde qu’ils dérangent tous les indifférents et les complaisants ou inconvertis ?

Alors que d’autres ne prêchent qu’une nourriture spirituelle légère, sous forme de laitage pour des nouveaux-nés, alors que certains Chrétiens dans l’auditoire ont des dizaines d’années de baptême.

Paul n’avait rien de ces prédicateurs modernes, orateurs et vedettes d’estrade et même ténors qui se font admirer, acclamer par les foules et souvent même bien payer et surtout toujours à la recherche d’une gloire personnelle pour leur chaire personnelle.

On est arrivé de voir que même dans certaines assemblées modernes les responsables manifestent le spectaculaire destiné à « animer  » cultes et réunionsmême avec de la danse sur place, pour transmettre le spirituel, « disent-ils  » ; et ça devient souvent que du psychique animé par la chaire personnelle.

On remarque même maintenant que dans certaines assemblées des gens du voyage, chrétiens, évangéliques ou même vers des assemblées sédentaires »gadgés  » que l’auditoire applaudit, les témoignages ou les chants comme à unspectacle mondain : Où est passée l’humilité spirituelle ?



-8-

L’apôtre Paul dit pourtant très clairement et simplement « Je n’ai pas eu la pensée de savoir parmi vous…autre chose que Jésus-Christ et Jésus-Christ crucifié et ressuscité » 1 Corinthiens 2.2

Le discours de l’apôtre Paul : reposait pourtant « sur une démonstrationd’esprit et de puissance »…afin que la foi de ses auditeurs soit fondée non sur la sagesse des hommes…mais sur la sagesse et la puissance de Dieu : 1 Corinthiens 2.5

Paul avait bien compris qu’il fallait que cette sagesse et cette puissance soient uniquement attribuées à Dieu et non pas à l’homme : 2 Corinthiens 4.7. C’est ce que devrait imiter et faire tous les responsables d’assemblée et les Chrétiens en seraient bénis spirituellement.



L’amour de la vérité spirituelle dans une assemblée aura pour effet :obéissance et fidélité à la parole de Dieu, et le respect aux serviteurs humbles. Car tout cela sera sous l’action du Saint-Esprit « ainsi la foi vient de ce qu’on entend et ce qu’on entend ou lit vient de la parole de Jésus-Christ » : Romain 10.17.

L’apôtre Paul n’a pas joué, mimé comme un comédien une pièce de théâtre ;l’Evangile, il la prêche et l’a vit avec puissance et autorité, sans même la sagesse du langage ; et même dans ses lettres écrites aux églises de l’époque qui sont venus jusqu’à nous par les Evangiles, on retrouve la même puissance, la mêmeautorité face à la tolérance du pécher dans l’assemblée.

Alors, Bien-aimés du Seigneur : quels ont été les effets de cette prédication de Paul ?

Elle fut un scandale pour les Juifs : 1 Corinthiens 1.23 ; car les Juifs de l’époque ne voulaient pas admettre que ce Jésus, qu’ils avaient fait mourir crucifié sur une croix à Golgotha, était le vrai messie qu’ils attendaient et qu’ils attendent encore ! Et qu’il est le fils de Dieu et qu’il était venu dans le monde pour sauverl’âme de tous les repentants de toute origine, riches ou pauvres, blancs ou noirs.

Donc les Juifs de l’époque ont considéré une telle prédication comme unscandale, un outrage et ils s’y sont opposés par tous les moyens, pensant lutter contre un blasphémateur.

-9-

Cette prédication de Paul fut même à l’époque une folie pour les Grecs…qui étaient à l’époque encore Païens, 1 Corinthiens 1.23.

Il leur fallait croire à ces Grecs que ce Jésus-Christ annoncé par Paul était le seul vrai Sauveur…et qu’il n’y avait pas d’autres nom donné aux hommes par lequel ils puissent accéder au salut éternel pour les Ames, actes 4.12.

Cette prédication, chers frères, leur apparaissait comme une absurdité, une folie « eux qu’ils étaient pour adorer plusieurs idoles et plusieurs dieux »comme ceux qui croient aux « Rachails « .

Et nous voyons encore à notre époque que c’est bien pareil de nos jours pour tous ceux qui périssent…car ils refusent la vérité de l’esprit.

Et tout cela parce que l’homme non converti ne reçoit pas les choses del’esprit de Dieu même qu’ils savent que c’est la vérité la plus complète, ce que nous prêchons ou écrivons…mais ils restent quand même dans leurs erreurs etleurs idoles faites de mains d’hommes et savent même bien que leur Âme sera perdue pour l’éternité ; car leur chair (le Diable) est plus fort que leur esprit. Ils préfèrent même passer l’éternité en enfer que changer leur tradition des hommes perdus.



Cette prédication de Paul : fut à son époque et elle l’est encore une puissance de Dieu pour ceux qui sont sauvés : 1 Corinthiens 1.18, privilège que nous avons-nous, Chrétiens convertis évangéliques.

Car le message de la grâce de Dieu est pour tout homme et femmes de tout temps et de tous lieux…c’est-à-dire pour ceux qui se repentent et qui se confient enJésus-Christ mort et ressuscité pour leur justification.

Voilà donc à quoi sert dans une assemblée chrétienne une exhortation…même si elle peut déranger certains bien cachés ? L’exhortation est même nécessaire pour toute autorité.

La prédication de l’Evangile ou une exhortation a toujours été…et sera encore jusqu’à la fin des temps « une puissance de Dieu » qui sauve le pêcheur et qui guérit même le malade : Romain 1.15…car elle remet le pêcheur sur le bon chemin de la vérité qui mène droit, direct, à la vie éternelle pour nos Âmes.

– 10 –

Et qui fait marcher le Chrétien rétrograde en nouveauté de vie, parce qu’il a été régénéré par une semence incorruptible qui est l’exhortation par la parole vivante et permanente de Dieu, propulsé par le Saint-Esprit…nous dira Pierredans sa première épître 1 Pierre 1.23 et vaut mieux être reprise par une exhortation spirituelle, que de passer l’éternité en enfer.

« Bien-aimés, je vous exhorte comme étrangers et voyageurs sur la terre, à vous abstenir des convoitises charnelles qui font la guerre à l’âme » : 1 Pierre 2.11cela veut dire que le péché ne vise qu’un seul but : détruire l’âme pour l’éternité.

Le salaire du péché, c’est la mort, Romains 6.23.

L’homme pécheur est un salarié sans Dieu et son seul salaire c’est le péché et comme but final la mort de son Ame !

La haine, la rancœur, la vengeance se trouvent dans notre esprit et c’est lepéché qui nourrit tout çà pour conduire l’âme en enfer.

Notre vie chrétienne est un combat quotidien contre le péché et notre Âmemême en souffre mais nous avons-nous, Chrétiens convertis, la prédication del’exhortation pour donner l’assurance à nos Âmes.



Dieu a donc choisi de sauver notre Âme par la prédication de la Bible en nous enseignant le sacrifice de Jésus-Christ.

Car nous, Chrétiens, on n’est pas enseigné Bibliquement : à devenir pireque nous étions…mais bien meilleur…après le Baptême par immersion et c’est laprédication d’exhortation qui nous conseille et nous enseignera la morale de paix chrétienne à suivre tous les jours.

Dieu dit dans la Bible : « Mon peuple « les Chrétiens » se meurt manque de connaissances bibliques ».

Jésus-Christ et les apôtres : n’ont jamais enseigné, recommandé de faire de la prédication un emploi théâtral ou psychique destiné à accompagner une prédication prêchée ou écrite.

Comme si la parole de Dieu par la prédication n’était pas elle-même « vivante et efficace plus tranchante qu’une épée à deux tranches pénétrant jusqu’à partager

– 11 –

« âme et esprit »» Hébreux 4.12. Alors pas besoin de manière pour prêcherl’Evangile, restons simple et naturel, mais efficace.



Vieux Romanitchel que je suis…j’ai pu constater que dans plusieurs assemblées où je suis passé…qu’il y a de moins en moins de prédicateurs qui prêchent par le Saint-Esprit, le conseil de la Bible dans une exhortation.

Mais il y a de plus en plus de chanteurs et de prédicateurs acteurs qui »jouent » l’Evangile avec geste et musique et parfois même quelles musiques « copiées sur les chants du monde » modernes, « Rock ».

Dans Ezéchiel chapitre 33 verset 32, il est écrit : le peuple rebelle (comme à notre époque)…ne voulait pas prendre au sérieux les avertissements du prophète Ezéchiel. Et même ils se moquaient de lui en le comparant à un « chanteur agréable possédant une belle voix et habile dans la musique » mais il ne reçut pas les paroles de sa prédication et ne pouvait donc les mettre en pratique ou même les étudier. Pas sérieux pensait-il ?

N’est pas là ce qui se pratique dans beaucoup de réunions aujourd’hui encore ? Il y a même des gens qui viennent dans les réunions que pour écouter les chants et la musique et partent pour la prédication, car ils connaissent trop bien le prédicateur et son témoignage en bas de l’estrade.



En écrivant ces humbles notes je n’ai moi « homme de peu », nullement un esprit négatif, j’écris seulement une réalité de toute époque.

Je crois même dans mon humilité que Dieu parle par sa parole qui est laBible directement à l’esprit de l’homme…sans qu’il soit nécessaire d’avoir besoin de toutes ses manières théâtrales ou ses façons psychiques, néfastes.

Certes, je le reconnais, Dieu peut agir par les pratiques qu’il veut…car rien ne saurait arrêter son action de Bénédiction.

Il serait bien grand temps que quelques prédicateurs réapprennent à compter davantage sur l’action du Saint-Esprit et moins sur leur personnalité, pour changer

– 12 –

vie et esprit, d’un idolâtre ou pour corriger dans l’amour et par l’exhortation la vie de certains Chrétiens…pour la gloire de Dieu.



Je dirais donc dans ces humbles notes Bibliques, moi vieux Romanitchel un peu grincheux : pour en conclure…qu’il serait grand temps de revenir aux bonnes méthodes Bibliques anciennes qui consistent à proclamer laBible ou les Evangiles sans manière ni artifice ou mise en scène théâtrale. Et que l’on réapprenne tous à compter plus sur l’action du Saint-Esprit pour changer nosvies et esprit et même transformer des vies à la gloire de Dieu, plutôt que sur ses procédés empruntés au monde du spectacle et au chant du monde moderne.

Craindre Dieu : s’apprend dans une exhortation prêchée avec le Saint- Esprit.

Craindre Dieu : c’est le connaître et l’aimer assez pour respecter ses frères et sœurs et pour le servir à travers tous les Chrétiens, convertis, baptisés.

Craindre Dieu : c’est avoir un appui ferme, fort dans notre foi et aller toujours de l’avant dans la vie chrétienne, guidé par son conseil intime de l’exhortation qu’il donne pour nous aux Prédicateurs fidèles et courageux.

Heureux ceux qui sont continuellement dans cette crainte de Dieu : Proverbe 28.14.



Alors, Bien-aimés du Seigneur Jésus : pour conclure ces humbles notes…je vous dirai tout en restant dans le sujet du démarrage de ces notes… : que tout Chrétien a un engagement, une responsabilité à remplir dans une assemblée pour obtenir la bénédiction voulue.

La responsabilité du Chrétien est engagée et même nécessaire, « à vousde la réclamer à vos Pasteurs ».

De même que tous les prédicateurs doivent chasser tout interdit de l’assemblée quand « il a été démasqué »…et la Bénédiction reviendra ainsi queguérison et miracle. Car la Paix et l’ordre seront là dans cette assemblée ainsi

– 13 –

que la présence de Dieu et de Jésus-Christ. Et toute prédication ouévangélisation ou exhortation seront propulsées par le Saint-Esprit pour toi et l’ensemble marchera main dans la main accompagné du Saint-Esprit.



La véritable évangélisation ou exhortation, n’est pas que dans lesmissions sur les voyages avec tous leurs dégâts. La véritable évangélisation commence dans une assemblée « église » qui est en paix. Le livre des actes le dit clairement « l’Eglise était en paix dans la Judée, la Galilée et la Samarie, s’édifiant et marchant dans la crainte du Seigneur, et elle s’accroissait par l’assistance du Saint-Esprit » actes 9.31.

Il faut que tout Chrétien converti recherche la Paix et l’apôtre Pierre ne se trompait pas lorsqu’il écrivait : « Que le Chrétien s’éloigne du mal et fasse le bien, qu’il recherche la paix et la poursuive » : 1 Pierre 3.11.

Continuez cette Paix. C’est une poursuite de tous les instants et rien ne sert de faire semblant de poursuivre si on est mal parti ! Pour bien partir, il nous faut avoir la paix divine de Christ en nos esprits.

La paix doit être vécue en nous, Chrétiens.

Et n’oublions pas que « la paix est un fruit de l’esprit saint » : Galates 5.22. Et ce fruit est appelé à se multiplier tout au long de notre vie chrétienne. Vivons donc en paix et que ses humbles notes de ce vieux Bohémien soient pour chacun de nous une réalité de tous les jours.

« C’est pourquoi bien-aimés en attendant ces choses, appliquez-vous à être trouvé par Jésus sans tache et irréprochables dans la Paix » : 2 Pierre 3.14.

Heureux ceux qui procurent la Paix car ils seront appelés fils de Dieu :

Matthieu 5.9.



Ces notes vous ont peut-être choqué…mais elles ne sont que la vérité.

– 14 –

Je termine encore une fois, par les mêmes mots en vous embrassant à tous fortement.

Les vérités pures et la doctrine saine sont indispensables pour l’édification de nos vies spirituelles ou pour une assemblée locale.

Je n’ai plus rien à vous dire, seulement que je vous aime à tous, à travers

Jésus-Christ.
Le Seigneur Jésus-Christ : est bon et fidèle pour nous exhorter et éclairer

par la Bible et surtout nous diriger dans ses voies par le Saint-Esprit…Soumettons- nous à lui pour faire toute sa volonté en gardant bien la morale chrétienne et en lapratiquant.

Si tu veux en lire d’autres notes de ce vieux Bohémien Blog : « Etudes Bibliques » du vieux Romanitchelhttp://pierrotdebrive.wordpress.com

« Le travail de recherche de ces notes bibliques, si tu ne les suis pas sur ta Bible, j’ aurais travaillé pour rien » pour toi !

Que Dieu vous bénisse.

Papou

page16image17484880page16image17485200

Pierre Micheletti Le Javanel 24120 PazayacTEL : 05.53.50.21.10

– 15 –

N'oubliez pas de partager cette page sur les réseaux sociaux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Abonnez-vous !
Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.