PASTEURS OU CHINEURS

Il y a bien longtemps dans les régions montagneuses dont je suis originaire, c’est-à-dire, entre l’Italie et la France car je suis sinty piémontais,

et de profession banquiste ou circassien et même palquiste, on devait partir tous les matins pour un autre petit village pour y faire un spectacle le soir même, souvent en Palque c’est-à-dire en plein-air sanschapiteaux,

pas étonnant que je ne sache pas lire,
je n’ai jamais bien pu évoluer car je suis toujours dans ma petite

caravane en voliges, tirée par deux chevaux.

Déjà à cette époque, la Bible la parole de Dieu me fascinait. Alors sur une Bible, je me suis appris à lire et j’ai voulu servir leSeigneur parmi les saltimbanques. Je n’ai pas été aux écolesbibliques de l’époque ni même à l’école communale vu que l’on restait dans un village pas plus que 24 heures et on changeait de lieu tous les jours.

Au commencement, je ne savais pas grand chose, je vous dirais même que je n’ai pas appris beaucoup plus depuis, mais ce que je savais pour l’époque m’était très précieux et j’avais toute confiance en la Bible et seulement dans les Saintes Ecritures.

Cette Bible, je la prenais et la lisais avec ma façon à moi, simple et primitive, en commençant par le livre de la Genèse. Je me régalais de toutes les bonnes promesses que Dieu offrait.

Et je les ai cueillis ses promesses.
Comme un enfant vole des pommes dans un verger.

2

Et une pomme choutravée est bien meilleure que toutes les autres achetées.

Un jour sur ma route après quelques mauvais passages,
j’ai rencontré un de ces jeunes théologiens, sorti tout

fraîchement de l’usine biblique,
là où ils en fabriquent 250 par an.

Ce théologien, avec ses quatre mois d’études et sans aucune expérience me dit, en appuyant sur son ordinateur portable :

« Toutes ces promesses ne sont pas pour toi, vieux papou, elles n’étaient que pour les Juifs ».

Cela me découragea beaucoup.

Mais je me suis dit que ce jeune théologien a appris cela en deux mois. Alors que moi j’ai passé toute ma vie avec ma Bible à la main. Elle en est même usée comme mes yeux et j’ai 40 ans d’expérience sur le tas. J’ai usé ma vieille carcasse sur toutes les routes d’Europe partageant avec les tziganes, la faim et même les coups et leurs poux mais il faut évoluer et on ne sait pas tout…

Petit à petit, je me suis tourné vers le Nouveau Testament en lisant Mathieu d’un bout à l’autre et encore en cueillant toutes les promesses que je pouvais saisir. Je me suis régalé une bonté, et de nouveau un jour

Tu me diras pas mon copain voilà encore un de ces jeunes évangélistes

Qui chante et prêche comme les gadjets de la Star Académie à la télé on peut vraiment pas dire que ce soient des ténors

Et avec leur façon bizarre, douteuse, un de ceux qui passe dans les groupes, ou dans les salles, seulement pour, non pas t’apporter une bonne pensée spirituelle dont on a tous bien besoin mais ils font de leur

3

passage un prétexte pour te curer le peu d’offrande qu’il te reste ou pour te chiner comme nous on chine tous les jours,

Et toujours pour les pays de l’Est alors qu’ils sont plus riches que nous les Romes.

J’ai remarqué chez tous ces chineurs d’offrandes

qu’eux, ils ne mettent jamais les mains à leurs poches,

il y en a même qui ont la renommée en France d’être des spécialistes Bussimen et par leurs voyages en quelques jours seulement, ils vont nous faire croire qu’ils évangélisent le monde, je pense plus qu’ils se paient des voyages.

Alors, de nouveau, ce jeune missionnaire au frais des autres me dit clairement que ses promesses du Nouveau Testament étaient toutes pour l’âge du Royaume où Jésus était encore sur terre,

Et pas pour moi.

Je n’avais jamais entendu parlé,

Moi vieux Papou de l’âge du Royaume vu que les Evangiles sont éternels.

Mais puisque ces choses n’étaient pas pour moi, je ne désirais pas les prendre, alors j’ai aussi tourné la page.

Tout en pensant à ce pauvre Ramoutho et à bien d’autres ! qui finissent par se faire une Bible ou même un Evangile à leur façon en enseignant une pensée personnelle pour un certain temps ou une époque. Je ne peux pas m’empêcher de penser aux notes que j’ai écrites et qui sont bien de circonstance :

« Miette par miette et je partage ».

Alors comme un pauvre chien battu, moi le vieux Papou, avec tous ces grands jeunes enseignants surtout ceux de ma région

4

Qui ont la bouche toujours pleine de millions, j’ai ouvert le livre des Actes. Là, j’ai osé m’approprier quelques-unes des bonnes bénédictions qui découlent de la Pentecôte.

Tu me diras pas encore une fois un jeune prophète moderneavec sur deux portables et ses deux oreillettes

le côté

Sans même aucun bagage spirituel seulement son petit sac sur

Il avait même oublié sa propre Bible personnelle

A la prétention de m’enseigner que les Actes c’étaient une période transitoire et qu’il ne nous fallait pas prendre ces promesses trop littéralement ou sérieusement. Il me fait comprendre que je ne suis plus dans le coup avec ma barbe blanche. Je suis dépassé et il me conseille d’acheter un ordinateur et de me brancher sur internet

Ainsi passage de théologien après passage de prophètepetit à petit

Il ne me reste rien d’autre dans toute ma Bible que les épîtreset l’apocalypse

Et je savais que la plus grande partie de ces écrits était pour le futur, j’étais beau, moi ?

Faut croire que l’école biblique me manque ?

Alors je me suis mis à regarder ma Bible à travers les références bibliques et d’une bonne douzaine de docteurs bibliques qui n’étaient pas même d’accord entre eux.

Et je me suis rappelé de ce verset « Toutes les promesses deDieu sont oui et amen en Jésus-Christ ».

5

Je me suis dit, en moi-même, Seigneur, j’ai entendu parler d’un homme qui n’avait pas de patrie. Si cela continu, je serais bientôt un chrétien sans Bible.

Alors si tu veux, Seigneur, me donner un verset sur lequel je puisse m’appuyer et me référer. Tu dois me le donner vite car ils auront vite fait de m’enlever tout ce qui me reste de mes 40 années de lecture et d’expérience.

Après une courte prière, je suis tombé sur ce verset de Paul aux Romains 3⁄4 « Que Dieu soit reconnu pour vrai et tout homme pour menteur ». C’est sur ce verset que je me suis appuyé. Bien-aimés du Seigneur, je vous le dis.

Et je me le prends entièrement pour moi ce verset et je m’enréjouis et je me le lis plusieurs fois par jour.

Nous n’avons pas besoin d’autre chose.

Réjouissons-nous comme des petits enfants de la parole de Dieu tout simplement. La Bible seule reste la preuve infaillible de toute la vérité divine. Restons simples

Nous vivons aujourd’hui un temps où les gens mettent la Bible en pièces détachées puis essayent de la remette ensemble à leur manière, l’analysant, la disséquant, ou ils se servent de la Bible pour faire des demandes d’argent. Mais ils ne savent pas s’en réjouir et pourtant nous n’avons besoin que d’une confiance d’enfants dans la parole de notre Dieu et d’un cœur aimant pour notre Seigneur Jésus, pas plus, pas besoin d’en faire du théâtre. Crois seulement et tu verras la gloire de Dieu.

Tous ces nouveaux pasteurs ne se réjouissent pas des lectures bibliques car ils ne comprennent pas que la Bible se lit et se comprend que par le Saint-Esprit et là seulement tu peux t’en réjouir.

Bien des prétendus guides ou théologiens modernes seproposent et prétendent nous montrer comment lire la Bible alors qu’ils ne l’ont pas lu eux-mêmes.

6

Mais ils ont réussi à en séduire beaucoup. Leurs conseils essaient de couvrir la voix de Dieu. Ils en tordent même les écritures.

Et tous les Pasteurs ou Eglise qui les suivent, tombent malades spirituellement ou tombent en grande faiblesse.

Même après le passage de ces théologiens modernes sans fondement biblique, cela crée une grande zizanie sur leurs passages.

Et le doute spirituel s’installe. Le chrétien moderne a tendance à écouter ou prendre en considération tous ces passants qui ne sont pas même stables chez eux.

Leur visite est basée que sur du spectacle ou sur une publicité qu’ils ont fait auprès de jeunes un peu fanatisés. Dans leur déplacement, ils se comportent comme des stars de musical et recherchent que la gloire par des témoignages bien douteux. Alors que la vérité totale est en la personne de Jésus Christ lui-même.

La vérité écrite, c’est la Bible reconnue par Jésus lui-même comme étant la parole de Dieu. Bien trop de ces passants prêchent unEvangile à succès avec des propos modernes, « dans le coup ».

Alors, il n’est pas étonnant que cette parole de Dieu soit tantattaquée, imitée, copiée, tordue et même bannie par les ennemis de Dieu et même par certains hommes qui font les savants théologiens.

Le malheur est que tous ces gens trouvent trop facilement des moyens pour critiquer la Bible en la commentant à leur façon avec leur pensée de néant.

Je ne peux m’empêcher de répéter que la Bible s’explique que par la Bible, et que Dieu « résiste aux orgueilleux mais qu’il fait grâce aux humbles ». Que se croyant intelligents, les hommes sont devenus fous puisque l’orgueil n’a pas son pareil même caché sous desapparences humbles pour aveugler les hommes.

Nous voyons apparaître de plus en plus d’esprits séducteurs, de beaux parleurs et des sextes avec des doctrines de démons et de recherches spiritualistes en dehors de l’esprit de Jésus, c’est à dire du Saint-Esprit.

7

Et pour tromper les chrétiens, le prince de ce monde ira jusqu’à donner 99% de vérité pour pouvoir faire avaler 1% de son poison mortel et cela suffit à perdre la vie spirituelle et la paix de l’âmeoù ils ne parlent que de richesse financière dans leur prédication et le chrétien fait pareil.

Je crie de toutes mes forces qui me restent, moi vieux papou, il n’y a pas de vérité en dehors de Dieu et de Jésus, de sa parole et de son esprit.

Pas de salut en dehors de sa croix, de son sang répandu.

Pas de connaissance de Dieu en dehors d’une profondehumiliation et d’une révélation intérieure de cette même parole. « La révélation de tes paroles éclaire, elle donne de l’intelligence aux simples » PS 119/130.

Ne nous laissons donc pas tromper aux apparences ou à ces paroles trompeuses « Si quelqu’un n’a pas l’esprit de Christ, il ne lui appartient pas » mais celui qui s’unit au Seigneur Jésus devient avec lui un même esprit.

Et je fais partie du corps de Christ. Il n’y a pas de division dans le corps. Tous les membres ont également soin les uns des autres.

Avis à tous les théologiens de néant, fervents de l’estrade qui veulent fermer aux Chrétiens le Royaume de Dieu en refusant l’amour et l’édification par la connaissance de la parole de Dieu en toute simplicité.

Il n’y a pas de séparation dans le corps dont Jésus est la seule tête. Soyons donc tous unis dans la simplicité et dans l’humilité.

Nous arrivons à la conclusion et je vous noterai dansl’humilité.

8

Le passage du proverbe 30/8 : « Ne me donne ni pauvreté ni richesse, accorde-moi le pain qui m’est nécessaire, de peur que dans l’abondance je ne te renie ».

Sachez que le Seigneur condamne l’orgueil du cœur « mais je noterai mieux l’orgueil intellectuel » car le cœur est seulement un organe et le PS 18/28 dira : « Tu agis en sauveur pour les humbles et tu abaisses les regards hautains ». !

Pour une fois, je ne finirai pas avec quelques citations de mes petits-enfants.

Simplement, je continue à dévorer ma vieille Bible et à écrire pour ne pas oublier, mais toujours dans la simplicité et dans l’humilité la plus basse et je suis pas prêt encore à interroger un ordinateur ou internet, je préfère interroger ma vieille Bible. Cette technologie je la laisse pour les jeunes théologiens.

Je vous embrasse à tous bien fort.
Je vous laisse aussi ce verset mine de rien, c’est Jésus-Christ

qui répond aux Pharisiens :
« Qui pourraient être les prédicateurs jeunes et modernes tous

collecteurs de fonds » et avides de technologies et d’excursions Ce verset se trouve dans l’Evangile de Luc 17.20

« Le Royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards ».

Pazayac 10/05/2009

page9image1690473376

9

Pierre Micheletti 24120 Pazayac Tél : 05 53 50 21 10

N'oubliez pas de partager cette page sur les réseaux sociaux :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Abonnez-vous !
Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.