La BIBLE du Vieux BOHËMIEN

J’ai ARRÊTER MA CARAVANE !!

ALORS   !!     OUI  !!      »  TCHAVALEZS   »    ses  bien –   vrai  :        MOI  – vieux –  bohémien ,       MAL – AIMÉE ,  de   tousses   ses  bien   comme  cela    que    j’ai   obtenu  le  surnom    que  je  porte =    »  LE  PIERROT –  DE- BRIVE  :  CAR   : avant  s’était    » L’HOMME   A – LA  PAROLE   BRULANTE     alors  voila  :  dans  ses  dernier    temps   difficile –  incertain ,  et  après   touts,  ses   mauvais    passages   toutes  ses   injustice !!   et  ses  jalouseri   – spirituelle ,   que  j’ai   trouver  subit   sur   ma   route    de  la  part  de   ses   religieux    qui  se  cache  derrière  leur   titre !!  est  qui  ne  vive   pas  ce  qu’il  disse  sur  une   estrade :

MOI :  défricheur  – gagneurs   d’ ÂMES  ,  combattant  de  la   FOIX ,   après   avoir   fait   tans –   année   d’évangélisations  :  dans  une  grande  parti  de   L’EUROPE :   chez  mes  frères   de  la  route     chez  ce  peuple  de  la  comunotè   –  énigmatique   –   errant –  et –  vagabond  –   S-D-F    des  gens –  du  voyage :

OUI ;  certes     j’ai   trouvés   sur   ma   route  !!   des   JOIE  ,   en   fessant  110   BAPTÊMES   par   immersion  :    mais  aussi  des  peines ,  des   pleures !!               est   comme   l’age   et  la  santés   ne  voulez  plus   faire  route  avec    MOI  !!       ALORS   un  beau  jours   en   passant,   dans   ce   pays  de    » CORRÈZE   »   juste   a  cotè                     j’ai   arrêtè     dételer   définitivement    ma  caravane !!    pour  ne  plus  la  raccrocher  !!                     ALORS    je  me  suit  arrêtè   dans  ce  charmant  village  de  PAZAYAC   :     POURQUOI   !!   que  je  l ‘ai  choisi   »  ou  »   que  la   route ,   qui   ma  toujours    conduit    toujours   plus  l’oing   » LA »    ses   arrêtez   » LA » ! pour   moi  et pour   ma  famille ! (( dans  ce  VILLAGE ))   ou  il y  a  mème  pas  un  » NICLO  »    ni   mème  une   »  CRABEINE   »

ALORS ,  j’ai  arrêtè   ma  caravane   dans  ce VILLAGE!!     ou  les  habitants   ont  des   figures,   comme  des  lames  de  couteaux –  pointu   pour  mieux  fendre  les  vent !!       et   il  y  a  une  tel  relance   économique ,      et  une  tel   abondance ,       dans ce   charmant –  village  de    » GUAMELLARD  » :    que  les   quartiers   de   lard   qui  sont    dans  leurs   greniers ,    sont  plus   FIN  !   que  des  lasser  de   souliers !!          ET ,   mème  les  souris    descende,   pour   fuir   des  greniers    avec  des   gosses  larmes  dans  leurs  yeux  ((   SYNDA ))   »  pauvrettes   »

LEURS :  chiens   qui  ressemble  a  des  échelle   non   mème  plus   de  dents   pour   nous  morde ,  il  nous  suce   nos   maigre    mollets ,       et  les   corbeaux  –  eux  ses  vilains  oiseaux  !!   POUR   NE  PAS  VOIRE   LEURS   MISÈRE  !!    vol  sur  le  dos  !!         MES     FRÈRES    homme   de   la   routes !!   LE  DRAPEAUX      NOIRE   FLOTTE   SUR  LA  MARMITE ,   dans  ce  charmant   village !!    ses  mème  la  fin  des  haricots ,   la   MORT  du  poux   sur  le  peigne   fin  !

les  habitants    de  ce  charmant  village   de  guamèllard ,   il  pourrait    passez     entre un   mure   et  une  affiche   sans     mème   la  décoller ,   car  un  seul  haricots   leurs   provoque   une  enflure   a  l’estomac ,      et  il  n’attache  pas   leurs   chiens    avec  des   saussises     ses  crève    la   faim  !!   il  ne  leur   reste  mème plus   rien ,   pas   mème   des  larmes   pour  pleurer   »  SINON  »  la  T , V , A :    et  les  impôts   et  la   madame   MISÈRE  !!

COPAINS !!   tous  est   sombres   noire   aucun  rayon  de  soleil   pas  mème  la  lueur  de  la  lune   ou  d’une   étoile   ne  vient   éclairer   se   charmant –  village   de  »  DORDOGNARD –  POISSARD  »       est  pour   moi    il  pleus  dans   ma  caravane !    je  suit   seul    une  seule   bougie   pour  lumière    plus  de   »  LOVAI  »    voiture  cassé    femme   malade    rien  dans  le  placard !!     est   rien   encor  a  l’horizon ,     et  le   vent   souffle   par  les  carreaux   cassé  de  ma  caravane !!    est   fait   bouger   sur   la   cloison ,     cette  feuille    de   papier !!     ou   mes  enfants   ont   écrie   «  »    Mème   quand    je   marcherez   dans  la  vallée   de l’ombre  de  la    MORT  !    JE  NE  CRAINT    AUCUN   MAL    CAR  TU  EST  AVEC  MOI  «  »  ses  le   PSAUMES  23    »  tu  le  lira  »

TOI   mon  frères  ,   regarde   bien  sur  chaque  place   ou  tu  passe ,  car  tu   me  Vera   surement   un   jours   dans   un   de  ses  charmant   villages   ou   les  habitant   sont   gais   comme  des   portes  de   prisons ,                  MAIS  :  sache   que   MOI  – bohémien ?   si  j’ai   encor  bien   m’oint   qu’eux !! ses   »  GADGES  »     J’ AI   DU  SOLEIL   A   REVENDRE    DANS   MONT   CŒUR !!   car  je  saï   que  j’ai  une  cité   A MOI    dans  les  cieux   avec   JESUS – CHRIST   le  fils  de    DIEU ,   et  par   mont   BAPTÊME   je  suit  devenu   enfant  de   DIEU

j’ai   écrit  cette  note  pour   vous  tirez   simplement   un  petit   sourire ,  vue  ses  temps   morose –  difficile :    CAR  ce  n’est  pas  avec  un  écrit  d’un   vieux  –  bohémien    comme  moi !!   que  l’on  se  fend  la  gueule !!

pierre    MICHELETTI     AOUT  2023

N'oubliez pas de partager cette page sur les réseaux sociaux :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Abonnez-vous !
Nous gardons vos données privées et ne les partageons qu’avec les tierces parties qui rendent ce service possible. Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.